AccueilEuropeAllemagne60 000 Kurdes ont célébré le Newroz à Francfort

60 000 Kurdes ont célébré le Newroz à Francfort

Le samedi 19 mars, environ 60 000 Kurdes se sont réunis à Francfort pour célébrer le Newroz, nouvel-an kurde.
 
Quelque 60 000 Kurdes ont assisté à la célébration du Newroz. Ils ont atteint la place des célébrations avec des centaines de bus en provenance de 150 villes. Le peuple a salué la déclaration du 50e anniversaire du PKK, a protesté contre l’isolement imposé au chef du peuple kurde Abdullah Öcalan et a exigé la levée de l’interdiction du PKK.
 
De nombreux jeunes et femmes ont assisté à la célébration et ont salué la résistance de la guérilla au Kurdistan tout en exigeant la fin de l’isolement imposé au leader du peuple kurde Abdullah Öcalan.
 
La coprésidente de KON-MED et membre du comité d’organisation de Newroz, Zübeyde Zümrüt, le coprésident de KON-MED Engin Sever, la co-porte-parole du HDP Europe Leyla İmret, et des représentants du Mouvement révolutionnaire uni des peuples et de Tevgera Ciwanên Şoreşger ont prononcé des discours.
 
 
Engin Sever, d’autre part, a fait référence à l’interdiction du PKK et a déclaré que l’interdiction devrait prendre fin. S’adressant aux pays qui vendent des armes à l’État turc, Sever a déclaré : « Les massacres au Kurdistan se produisent avec vos armes. Des armes chimiques ont été utilisées à Garê, Heftanîn et Metîna. Ces armes ont été achetées en Europe. Aujourd’hui, le peuple kurde exige sa liberté et la liberté de notre chef. »
 
La co-porte-parole du HDP Europe, Leyla Imret, s’est concentrée sur l’appel lancé par le leader du peuple kurde Abdullah Öcalan lors du Newroz 2013 et sur la position du mouvement de libération kurde en faveur d’une solution. Déclarant que l’État turc a répondu aux demandes de paix et de démocratie du peuple en détruisant des villes comme Cizre, Sur, Nusaybin, ainsi qu’en occupant le Rojava, en déposant une plainte contre le HDP et en suivant une politique d’administrateurs, Imret a déclaré : « La politique de déni de destruction de l’État turc est une politique de racisme. » Imret a ajouté que « la solution à tous les problèmes du Moyen-Orient est le paradigme de la troisième voie d’Abdullah Öcalan. »
 
Le HBDH (Mouvement révolutionnaire uni du peuple) a déclaré dans son communiqué : « Nous traversons une période chaotique dans laquelle le fascisme vient contre nous avec toute l’agression de l’impérialisme. Nous traversons une période de bombes. La guerre est imposée à la place du droit des peuples à disposer d’eux-mêmes. »
 
L’artiste Şehirbana Kurdi a évoqué l’importance de l’alliance entre les Kurdes, tandis que Vedat Yıldırım, le chanteur de Koma Bajar, a salué l’enthousiasme du peuple.
 
Le rappeur kurde Sheriff Ömeri a salué la guérilla qui a libéré le Rojava et tout le Kurdistan de l’occupation. Les artistes de Tev-Çand ont terminé les célébrations avec leurs danses.
 

REPONDRE AU COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici