Le dilemme kurde

0
L'expérience démocratique la plus prometteuse au Moyen-Orient sera-t-elle autorisée à survivre ? La réponse dépend de plus en plus des caprices géopolitiques de l'administration Trump.   Tout au long de la guerre contre l'Etat islamique, les autorités militaires américaines ont à plusieurs reprises fait l'éloge des forces dirigées par les Kurdes en Syrie pour leurs efforts sur le champ de bataille.   "Ils ont une volonté indomptable" a déclaré général américain James Jarrard,...

Protestation contre la rencontre entre le ministre turc des affaires étrangères et le secrétaire d’Etat américain

0
ETATS-UNIS - WASHINGTON - Une manifestation a été organisée à Washington DC pour protester et condamner la rencontre entre le ministre turc des Affaires étrangères, Mevlut Cavusoglu, et le secrétaire d'État américain, Mike Pompeo lundi. Cette rencontre a porté sur les plans turcs d'invasion et d'occupation de Manbij, sous le couvert d'une "feuille de route" pour la "stabilité et la sécurité" dans la région - qui est déjà stable entre les...

« Le révisionnisme des faits en Syrie par Erdogan »

0
ETATS-UNIS - Le 7 janvier, le New York Times a publié un article du président turc Recep Tayyip Erdogan que l'écrivain et enseignant américain, Brian Glyn Williams, considère comme "un chef-d'œuvre du révisionnisme historique mieux adapté aux médias contrôlés par l'Etat turc, Erdogan se fonde sur le manque de conscience de la plupart des Américains de la situation sur le terrain en Syrie et affirme avec assurance que...

Le Trésor américain désigne des facilitateurs financiers liés à Al-Qaida en Turquie et en Syrie

0
Les États-Unis désignent un facilitateur financier d'al-Qaida basé en Turquie pour aider matériellement al-Qaida et un collecteur de fonds et recruteur terroriste basé en Syrie pour fournir un soutien matériel à Hay'at Tahrir Al-Sham (HTS), un groupe lié à al-Qaida. Ainsi, les USA avouent que leur allié turc collabore avec des terroristes islamistes qui ont massacré les Kurdes syriens qui avaient été un rempart contre DAECH et autres groupes...

Les Loups Gris turcs bientôt sur la liste des groupes terroristes des USA et d’Europe?

0
Après l'interdiction des Loups gris turcs en France, il y a eu des appels aux États-Unis et en Europe pour les interdire et les classer comme organisation terroriste. La semaine dernière, la représentante américaine Dina Titus a proposé de modifier la loi sur l'autorisation de la défense nationale pour l'exercice 2022 afin d'interdire le groupe nationaliste extrémiste turc connu sous le nom de Loups gris, selon l'agence de presse Asia...

Polémique au Congrès américain autour des ventes de F-16 à la Turquie

0
Le président américain Joe Biden annonçait récemment la reprise des ventes d'avions de guerre F-16 à la Turquie et provoquait la colère des Kurdes ciblés par l'armée turque ainsi que les défenseurs des droits humains. Des déclarations de hauts représentants du Congrès et du Sénat américains contredisent pourtant les propos de Biden.   Bien que le président américain Joe Biden ait assuré que les États-Unis soutenaient la vente d'avions de chasse...

USA: Nous ne permettrons pas à la Turquie de menacer nos alliés dans le nord de la Syrie

0
ETATS-UNIS - Le département américain de la Défense a déclaré qu'ils ne permettraient pas à la Turquie de menacer leurs alliés kurdes dans le nord de la Syrie alors qu'Erdogan multiplie ses menaces contre le Rojava.   Un responsable du département de la Défense des États-Unis a déclaré à Sky News: "Il existe des informations indiquant que la Turquie, par l'intermédiaire d'un groupe de mercenaires, envisage de mener une opération militaire...

SYRIE. Les YPG internationalistes dénoncent la couverture médiatique biaisée de la récente tentative d’évasion des prisonniers de DAECH à Hassaké

0
SYRIE / ROJAVA - La récente tentative d'évasion des membres de DAECH d'une prison d'Hassaké fait la une des médias internationaux depuis le début. Et on pourrait dire que c'est une bonne chose car le Rojava n'intéressait plus l'Occident depuis la chute du "Califat" alors même que la Turquie n'a pas cesser d'attaquer la région, occupé le canton kurde d'Afrin en mars 2028 et la région de Serê Kaniyê...

SYRIE: Le sénateur américain Thomas Garrett fustige la décision de Trump

0
ETATS-UNIS - Le sénateur américain Thomas Alexander Garrett a critiqué le président Donald Trump pour la décision de retirer les troupes américaines de Syrie. Garrett a également défendu la sécurité, la stabilité et le modèle de coexistence dans le nord et l'est de la Syrie. Fin novembre, Thomas Garrett a rencontré des représentants de la Fédération démocratique du nord de la Syrie pour visiter la région. Plus tôt dans le...

Le Sénat américain approuve la résolution qui restreint la vente des F-16 à la Turquie

0
La Chambre des représentants des États-Unis a approuvé une législation empêchant l'administration Biden de vendre des avions de chasse F-16 à la Turquie à moins que certaines conditions ne soient remplies.   L'amendement à la loi sur l'autorisation de la défense nationale (NDAA) empêcherait les États-Unis de vendre ou de transférer des armes à la Turquie à moins que l'administration "certifie que cela est essentiel à la sécurité nationale des États-Unis"...

Le chantage turc a marché: la Suède et la Finlande sacrifient les Kurdes pour rejoindre l’OTAN

0
Lors du sommet de l’OTAN réunie ce mardi à Madrid, en Espagne, les Kurdes ont été sacrifiés de nouveau par l'Occident devant l'allié turc. Les Kurdes ne sont assurément pas au bout de leurs peines à la veille du centenaire du Traité de Lausanne qui les privait d'un État.   Après des semaines de menaces turcs bloquant l'entrée de la Suède et de la Finlande dans l'OTAN, aujourd'hui, les deux pays...

« Pas de solution militaire » : une nouvelle approche américaine de la question kurde ?

0
S'exprimant lors d'une conférence à Washington organisée par l'Institut du Moyen-Orient mercredi, la sous-secrétaire adjointe à la Défense pour le Moyen-Orient, Dana Stroul, a déclaré qu'il n'y avait "pas de solution militaire" au conflit entre le gouvernement turc et le Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK ), a suggéré qu'un processus politique était nécessaire pour mettre fin à la violence et a mis en doute l'efficacité des opérations militaires...