AccueilJournalismeTURQUIE. Pour le ministère turc de la justice, le nombre de journalistes...

TURQUIE. Pour le ministère turc de la justice, le nombre de journalistes emprisonnés « ne regarde pas le public »

Le ministère d’un des pays qui emprisonnent le plus de journalistes (kurdes) déclare que le nombre de journalistes emprisonnés « ne regarde pas le public».
 
Le ministère turc de la justice a rejeté une demande d’information sur le nombre de journalistes emprisonnés, affirmant que cette information « ne concerne pas le public» et qu’il n’a rien à voir avec le droit de s’informer.
 
Un citoyen avait déposé la demande auprès du Centre de communication de la présidence (CİMER) le 7 septembre, a rapporté l’Agence Mezopotamya (MA).
 
Dans sa réponse, la Direction générale des prisons et des maisons d’arrêt du ministère de la Justice a déclaré que les dispositions prises par les institutions et les organisations ne concernent pas le public.
 
La réponse du ministère a été signée par le vice-ministre Akın Gürlek, un ancien juge qui avait condamné plusieurs journalistes et politiciens.
 
Le citoyen avait demandé le nombre de détenus actuellement en prison ayant déclaré être journalistes. (Bianet: Justice Ministry says number of jailed journalists ‘doesn’t concern public’)
 
Selon le Syndicat des journalistes de Turquie (TGS), il y a 38 journalistes dans les prisons turques, mais le Comité pour la protection des journalistes (CPJ) n’a comptabilisé que 18 et Reporters sans frontières (RSF) 9. La majorité des journalistes emprisonnés étant employés des médias kurdes, les organisations de défense des journalistes préfèrent les ignorer.
 

REPONDRE AU COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici