AccueilFemmesROJAVA. Les femmes reçoivent une formation militaire et de premiers secours

ROJAVA. Les femmes reçoivent une formation militaire et de premiers secours

SYRIE / ROJAVA – Une organisation féminine kurde donne une formation militaire et de secours aux femmes du Rojava face aux menaces d’invasion du Rojava par la Turquie.
 
Le Rojava est en état d’urgence et l’administration autonome du nord et de l’est de la Syrie a appelé à la mobilisation contre les attaques turques. L’association féminine Kongra Star forme les femmes aux armes et aux premiers secours pour les blessés.
 
L’Administration autonome du nord et de l’est de la Syrie (AANES) a déclaré l’état d’urgence dans les zones autonomes le 6 juillet en raison de la menace d’invasion turque. La Turquie tente de briser la volonté de la population et de pousser les gens à fuir avec des attaques quotidiennes de drones et d’artillerie. Dans le cadre de la mobilisation contre l’occupation turque, des stages de formation à l’autodéfense et aux soins d’urgence des blessés sont organisés dans les villes et villages du nord-est de la Syrie.
 
L’association des femmes Kongra Star a commencé à former les femmes au maniement des armes à feu et aux premiers secours. Les cours durent entre cinq et sept jours et les participants apprennent à se comporter en cas d’urgence. Cihan Ehmed d’Amûdê, qui participe à l’un des cours, a déclaré : « Nous apprenons à utiliser les armes pour pouvoir nous défendre et défendre notre pays aux côtés de nos combattants. C’est une période très critique et l’État turc veut occuper notre pays. La plupart d’entre nous sommes des mères et nous ne laisserons pas seuls nos enfants combattants. » Cihan Ehmed a ajouté que l’État turc n’a pas encore reçu l’autorisation d’une invasion à grande échelle et essaie donc d’obtenir des résultats avec des attaques de drones : « Il attaque sans discrimination les enfants, les femmes et les personnes âgées. Nous exigeons une zone d’exclusion aérienne [#NoFlyZone4Rojava] pour la Turquie dans le nord de la Syrie. Nous ne comptons sur aucune puissance étrangère pour défendre notre région. »
 
Viyan Yusif est membre du comité d’éducation de Kongra Star et voit un besoin urgent de formation aux armes pour les femmes. Elle a déclaré que toute la population de la région autonome du nord-est de la Syrie vit en permanence en danger en raison des attaques et des menaces de la Turquie. « Comme dans toutes les guerres, ce sont les femmes qui souffrent le plus. Le fait que les femmes apprennent maintenant à se défendre même avec des armes en cas d’urgence est basé sur la stratégie de la guerre populaire révolutionnaire. Nous ne quitterons pas notre pays et nous nous défendrons. Nous sommes prêtes à toutes sortes d’attaques. » a-t-elle ajouté.
 
ANF
 

REPONDRE AU COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici