Reece Harding, le martyr internationaliste qui est tombé pour protéger l’humanité

0
127
SYRIE / ROJAVA – Reece Harding, combattant australien qui est tombé martyr face à DAECH en combattant aux côtés des YPG kurdes, a été commémoré par les Forces démocratiques syriennes (FDS) à l’occasion du 7e anniversaire de sa mort.
 
Reece Harding (nom de guerre Heval Bagok) était originaire de Benowa, ville australienne de Gold Coast. Reece vivait avec ses parents et son jeune frère. À l’âge de huit ans, il était champion national de natation avec un potentiel olympique. Reece qui a vu les crimes de l’Etat islamique contre des civils innocents, a dit un jour à sa mère : « Pourquoi le monde ne fait-il rien pour aider ces innocents ? »
 
Les FDS ont déclaré que Heval Bagok était « le combattant qui est tombé martyr pour l’humanité » .
 
Le 2 mai 2015, Heval Bagok a quitté l’Australie sans informer ses amis ou sa famille de son plan, en direction du nord-est de la Syrie. À son arrivée, il a envoyé une lettre à sa mère disant : « Maman, ne t’inquiète pas pour moi. Je fais du travail humanitaire. »
 
Le 4 mai 2015, Reece a rejoint les Forces démocratiques syriennes avec le nom de guerre Heval Bagok. Il rencontre le combattant anglais Joe Akerman et rejoint l’escouade (EOD) chargée de retirer les explosifs posés par les terroristes de l’Etat islamique dans les villages civils.
 
Son camarade Joe Akerman dit : « Reece n’était pas là pour se faire un nom, ou pour n’importe quelle presse, ou pour de l’argent. Il était juste là pour aider. »
 
Dans la nuit du samedi 27 juin 2015, son unité de six combattants effectuait une mission de déminage dans le village d’al-Musheirfa, à environ 35 kilomètres au nord de la ville de Raqqa. Alors qu’ils marchaient dans un champ, ils ont été attaqués par des terroristes de l’Etat islamique. Reece a marché sur l’un des fils cachés de la mine antichar et a été tué sur le coup, tandis que ses cinq camarades ont été blessés. Reece était le deuxième martyr australien des FDS. Il n’avait que 23 ans.
 
Son corps a été remis à sa famille pour être enterré à Melbourne, en Australie. En sa mémoire, sa photo a été placée sur un mémorial dans la ville de Qamishlo avec les photos d’autres martyrs. ANF

REPONDRE AU COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici