FÉMINICIDE. Une femme yézidie tuée par son mari en Allemagne

0
197
ALLEMAGNE – Ezra A., une Yézidie de 35 ans a été brutalement assassinée de 15 coups de couteau par son mari pour avoir demandé le divorce, dans la ville de Berthoud, près d’Hanovre. Esra A. laisse derrière elle deux jumeaux de 16 ans.
 
Aujourd’hui, plusieurs organisations féminines et des femmes se sont réunies à Hannovre pour rendre hommage à Esra. Xatê Hati, présidente du Centre culturel yézidi de Celle, a déclaré que les féminicides sont une triste réalité quotidienne en Allemagne : « Cela doit changer. Statistiquement, le partenaire masculin est la personne la plus dangereuse dans la vie d’une femme, et donc la violence contre les femmes est et restera politique et ne doit pas être déplacée dans la sphère privée. » Elle a également nommé la violence dans le reportage qui a suivi le féminicide : « La presse minimise souvent le terme crime d’une relation, comme dans ce cas. C’est et reste un féminicide, car la femme a été tuée parce qu’elle est une femme et parce que l’homme (ici l’ex-partenaire) voit sa prétention à la propriété mise en danger. Une femme n’appartient qu’à elle-même. »
 
Amara du Conseil des femmes de Ronahî (association de femmes kurdes] à Hanovre a appelé à ce que le procès du meurtrier d’Esra soit observé [par des organisations de femmes]: « parce que la violence patriarcale traverse souvent le système judiciaire. Le féminicide n’est pas correctement traité et les auteurs de féminicides ou de tentatives de féminicides sont condamnés à des peines incroyablement légères. » Amara s’est également adressée aux hommes lors du rassemblement: « En tant qu’hommes, vous devriez également comprendre pourquoi les hommes tuent des femmes. Cette confrontation est essentielle pour que le patriarcat s’effondre aussi en chacun de nous. »
 

La journaliste et militante des droits humains d’origine kurde-yézidie, Düzen Tekkal a déclaré qu’elle ne se tairait pas devant un tel crime d’honneur et féminicide. Le mari Hüseyin C., un éboueur de 37 ans, aurait tué sa femme Esra après qu’elle a demandé le divorce.

 
L’ONG yézidie, Free Yezidi Foundation (FYF) a condamné le meurtre brutal d’Esra et publié un communiqué appelant la société yézidie à lutter activement contre les féminicides et toutes les violences masculines.
 
Voici le communiqué de Free Yezidi Foundation:
 
« Il est déchirant de lire l’histoire d’un meurtre « d’honneur » d’une femme yézidie, poignardée à mort 15 fois dans la rue en Allemagne. Toutes les communautés du Moyen-Orient doivent condamner sans réserve ces crimes d’honneur et ces violences contre les femmes sous toutes leurs formes. Cela inclut notre communauté.
 
Dans de nombreuses sociétés du Moyen-Orient, les droits des femmes ne sont pas correctement respectés. Dans ce cas, il est rapporté que la femme demandait le divorce et, malheureusement, elle a été assassinée par son mari. Il est essentiel que les communautés du Moyen-Orient adoptent les normes internationales pour les droits des femmes.
 
Il est important que nous, en tant que communauté, améliorons, modernisions et adoptions les normes internationales sur les questions de genre. Les femmes ne devraient jamais avoir à subir aucune forme de violence. Nous devons tous nous unir pour garantir que nous pouvons offrir aux femmes de notre communauté des droits et une protection égaux.
 
FYF défend sans réserve les droits des femmes et nous sommes obligés de prendre la parole pour combattre la violence à l’égard des femmes sous toutes ses formes, où qu’elle se produise. Cette femme yézidie assassinée de sang-froid en Allemagne laisse derrière elle deux enfants, et c’est un drame.
 
La communauté yézidie deviendra beaucoup plus forte et beaucoup plus efficace si nous adoptons les normes internationales sur les questions de genre. Nous ne pouvons pas rester silencieux sur ces questions. Nous devons éradiquer la violence à l’égard des femmes sous toutes ses formes (…). Aucun honneur dans les crimes « d’honneur » ! »

REPONDRE AU COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici