France. Une dirigeante kurde du Rojava à la Fête de l’Humanité

0
174
PARIS – Une des éminents politiciens kurdes du Rojava, Asya Abdullah a participé à Fête de l’Humanité où elle a parlé de la résistance des femmes contre l’État islamique, déclarant qu’elles n’ont pas seulement sauvé le Rojava, mais ont aussi obtenu une victoire pour toute l’humanité.
 
Asya Abdullah, ancienne coprésidente du Parti de l’union démocratique (PYD) dans l’Administration autonome de la Syrie du Nord et de l’Est (AANES) et actuelle représentante du mouvement des femmes Kongra Star, a pris la parole à la Fête de l’Humanité, un festival organisé en région parisienne, par le journal communiste l’Humanité depuis 1930.
 
Le festival, qui s’est déroulé du 10 au 12 septembre dans la banlieue parisienne, a réuni des dizaines de milliers de personnes. Dans son discours, Abdullah a souligné que le festival était en fait une plate-forme pour célébrer la liberté et la conscience de l’humanité.
 
« Aujourd’hui, les personnes rassemblées ici représentent les valeurs créées et construites par l’humanité à travers un travail et une résistance considérables, en particulier à travers les luttes des femmes, au cours de milliers d’années.
 
Ces valeurs d’humanité, ces réalisations libertaires, construites avec les efforts pionniers des femmes, ont été confrontées à un assaut des gangs de l’État islamique et plus tard de leurs restes et alliés.
 
Au Rojava, dans le nord et l’est de la Syrie, ce qui s’est passé a été une victoire de la résistance menée par les Unités de protection des femmes (YPJ) au nom de toutes les communautés ; une victoire de la volonté et des valeurs des femmes contre l’État islamique, ses mandataires et tous les groupes extrémistes qui avaient l’intention de commettre un génocide. Ils ont été vaincus. (…) »
 
Abdullah a déclaré que la lutte et la victoire des femmes au Rojava avaient des implications au-delà du niveau local.
 
« La résistance des femmes, la lutte des YPJ et des Unités de protection du peuple (YPG) n’ont pas seulement réussi à sauver le Rojava, mais ont été une victoire pour toute l’humanité, pour toutes les femmes.
 
Nous avons lutté pour la liberté de l’humanité, tandis que des milliers de personnes ont été martyrisées et blessées pour cette cause. Le succès de la lutte au Rojava a finalement créé un pont entre nous et le peuple solidaire de nous ; des gens déterminés à combattre et à résister aux assauts de ces forces réactionnaires. Grâce à ce pont, nous continuerons à lutter ensemble contre de telles agressions, renforcées par la volonté des femmes et des idées progressistes », a-t-elle déclaré à la foule.
 

Medya News

 
Photo: Valck Gérard

REPONDRE AU COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici