IRAK. Deux combattants yézidis tués lors d’une frappe turque contre Shengal

0
269
IRAK / KURDISTAN DU SUD – Le lundi 16 août 2021, l’armée turque a de nouveau frappé la ville de Shengal, tuant deux combattants yézidis des YBŞ: le commandant Seîd Hesen et le combattant Îsa Xwedêda. Ainsi, la Turquie a de nouveau montré qu’elle était déterminée à massacrer les Kurdes yézidis qui ont survécu au génocide commis par DAECH en août 2014.
 
Le soir même du massacre, plusieurs milliers de personnes ont assisté aux funérailles de Seîd Hesen et d’Îsa Xwedêda qui sont tombés en martyrs à la suite d’une frappe aérienne turque contre Shengal.
 
Les funérailles du commandant des unités de résistance de Shengal (YBŞ), Seîd Hesen, et du combattant YBŞ Îsa Xwedêda se sont transformées en une protestation contre l’agression turque de la région autonome sud-kurde du Sénégal.
 
Peu de temps avant la visite du Premier ministre irakien al-Kadhimi, l’armée de l’air turque a tué le commandant YBŞ et son compagnon lors d’une frappe aérienne au milieu du centre-ville animé de Shengal (Sinjar). En plus des deux morts, trois civils ont été blessés dans l’attaque.
 
Après l’autopsie, les corps des deux morts ont été escortés par un convoi de milliers de personnes et de centaines de véhicules jusqu’au cimetière Şehîd Dilgeş et Şehîd Berxwedan sur le mont Shengal. Les cercueils portaient le slogan « Les martyrs sont immortels ». Une cérémonie militaire a eu lieu dans le cimetière, en présence de milliers de personnes.
 
Viyan Hebabî a prononcé un discours au nom des Unités de défense des femmes de Shengal (YJŞ). Elle a déclaré : « Nous faisons nos adieux à deux hommes déchus qui ont donné leur vie sur le chemin d’Ange Taus (l’Ange paon, une figure centrale de la religion yézidie). Heval Seîd était aimé des Yézidis. Il s’est battu jour et nuit contre le 73e massacre [génocide commis par l’État islamique] et pour l’unité de la population yézidie. Depuis le premier jour du massacre jusqu’à aujourd’hui, il a résisté. Nous n’avons aucune attente du gouvernement irakien. Si l’Irak était vraiment un État, l’État d’invasion fasciste turc n’aurait pas été en mesure de franchir ses frontières et d’attaquer notre peuple. »
 
Ibrahim Heso a parlé au nom du gouvernement autonome de Shengal: « Tout comme leurs ancêtres ont résisté auparavant, Şehîd Seîd et les Şehîd Îsa ont résisté aujourd’hui. Nos deux amis ont héroïquement défendu notre peuple yézidis. »
 

REPONDRE AU COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici