TURQUIE. Une famille kurde vit l’enfer judiciaire turc

0
566
TURQUIE / BAKUR – Emine Şenyaşar, une femme kurde dont le mari et deux fils ont été tués par des proches d’un député AKP, a protesté contre la peine de prison de 37,9 ans infligée à son fils Fadıl Şenyaşar. «Nous ne pouvons plus vivre sur cette terre. De quel genre d’État s’agit-il? », a-t-elle déclaré.
 
Fadıl Şenyaşar, dont le père Hacı Esvet et les frères Celal et Adil Şenyaşar ont été tués en 2018, a été condamné à 37 ans et 9 mois de prison. Le verdict a été rendu lors de l’audience tenue à la 3e Cour pénale de Malatya. La mère de Fadıl Şenyaşar, Emine Şenyaşar, qui tenait une veillée pour la justice depuis 25 jours devant le palais de justice d’Urfa, a protesté contre la condamnation.
 
« Nous ne pouvons plus vivre sur ces terres »
 
Emine Şenyaşar a appris la condamnation alors qu’elle se trouvait devant le palais de justice d’Urfa où elle tenait sa veillée pour la justice. Elle a déclaré: « J’avais 5 fils, ils en ont tué 2 et en ont mis un en prison. Maintenant, ils l’ont condamné à 37 ans et 9 mois. Les responsables des meurtres ont eu 18 ans. Est-ce la justice, quel genre d’État est-ce? Il n’y a pas de justice dans ce pays, nous partirons d’ici. Nous ne pouvons plus vivre sur cette terre. Qui a tué mes enfants? De quel genre d’État s’agit-il, de quel genre de justice s’agit-il? Arrêtez-nous aussi, tuez-nous aussi. »
 
Mehmet Şenyaşar, qui a été blessé dans l’attaque en réagissant aux policiers qui s’en prenaient à sa mère, a déclaré: « Vous ne faites que nous poursuivre. Poursuivez ceux qui ont commis le massacre. Est-ce cela la justice? Tout le monde sera responsable de ce qui a été fait, un jour, vous aussi, vous aurez besoin de justice. »
 

 

 

REPONDRE AU COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici