La Turquie cherche le soutien de l’Europe pour transférer les réfugiés syriens à Afrin

0
651
SYRIE / ROJAVA – La soi-disant Coalition syrienne, aux ordres de l’occupation turque, cherche à obtenir un soutien européen pour des projets de construction dans la région kurde d’Afrin, afin de compléter le processus de changement démographique, annonce l’Observatoire syrien des droits de l’Homme (OSDH / SOHR).
 
Les sources de l’OSDH de la région d’Afrin occupée par la Turquie et ses mercenaires ont fait état des efforts continus de la soi-disant coalition syrienne et la demande de l’occupation turque afin d’obtenir le soutien européen pour la construction de projets d’habitations et commerciaux dans la région d’Afrin après le déplacement de la plupart de ses habitants, afin de consacrer le processus de changement démographique.
 
Selon l’Observatoire, la soi-disant coalition vise à renvoyer les réfugiés syriens actuellement en Turquie à Afrin et à les y réinstaller à la place des habitants originaux qui ont été déplacés.
 
Selon l’Observatoire, les tentatives de la soi-disant coalition d’attirer des partisans européens ont jusqu’à présent échoué.
 
Au cours des dernières années, l’occupation turque et ses mercenaires syriens ont mis en œuvre un certain nombre de mesures visant à modifier l’identité des zones syriennes occupées, telles que Jarablus, Al-Bab, Azaz, Afrin, Serêkaniyê et Girê Spî.
 
Après avoir modifié la démographie de ces zones par la déportation de leurs habitants d’origine et l’installation de milliers de mercenaires et de leurs familles, en particulier des Turkmènes, en plus de hisser les drapeaux turcs, l’occupation turque a imposé à la population syrienne occupée des mesures visant à modifier son identité.
 

REPONDRE AU COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici