IRAK : Projet de loi sur le génocide commis par l’EI contre les femmes yézidies

0
471
IRAK – Le président irakien Barham Salih a envoyé au Parlement un projet de loi qui classerait de «génocide» les atrocités commises par l’Etat islamique contre les femmes yézidies.
 
En 2014, Sinjar, qui abrite la minorité ethno-religieuse yézidi, a été le lieu de ce que les Nations Unies ont appelé une campagne de génocide dirigée par l’Etat islamique.
 
Les mercenaires ont abattu, décapité ou brûlé vif et enlevé des milliers de Yézidis, en particulier des femmes. Beaucoup ont été forcés à l’esclavage sexuel.
 
« Le projet de loi présenté au parlement garantit les droits des femmes survivantes yézidies de l’EI. Il leur propose de recevoir une allocation mensuelle, de se réadapter et de mener une vie digne », a déclaré le bureau du président sur Twitter.
 
Le projet de loi stipule que la priorité doit être donnée aux femmes yézidies qui souhaitent travailler pour le gouvernement.
 
Il vise également à reconnaître les événements de 2014 comme un « génocide » et à déclarer le 3 août, jour où l’Etat islamique a attaqué Sinjar, jour férié.
 
Création d’une comité parlementaire relatif aux questions yézidies
 
« Il fournira les soins requis, le logement et les possibilités d’étude aux femmes yézidies, ainsi que le statut juridique des enfants nés dans ces circonstances », a déclaré le bureau.
 
Le projet a été compilé le 28 mars, selon le bureau de M. Salih.
 
On ignore quand le parlement votera la nouvelle loi.
 
Nadia Murad, une femme yézidie qui a échappé à la captivité de l’Etat islamique et remporté le prix Nobel de la paix l’année dernière pour son activisme contre les violences sexuelles, a participé à la discussion du projet de loi avec M. Salih.
 
Elle était l’une des 3 000 femmes et filles yézidies enlevées et vendues comme esclaves sexuelles.
 
Des milliers de Yézidis sont toujours portés disparus et la majorité de la communauté doit encore rentrer chez elle.
 
 
 

REPONDRE AU COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici