L’« amour » des dictateurs pour les Kurdes

0
1052
En son temps, le dictateur irakien Saddam Hussein s’était vanté d’aimer les Kurdes mais détester uniquement les « peshmergas terroristes ». Pour pousser au loin sa propagande visant les Kurdes, il s’était photographié dans des vêtements traditionnels kurdes, essayé d’apprendre le kurde…
 
Saddam aimait tant les Kurdes qu’il avait ordonné le génocide d’Anfal en 1988 causant la mort de plus de 180 000 civils kurdes. Le plus connu des massacres étant celui d’Halabja du 16 mars 1988.
 
De nos jours, un autre dictateur, Recep Tayyip Erdogan s’était affiché aux côtés de quelques chanteurs kurdes et un politicien kurde d’Irak, il y a quelques années, pour montrer combien il aimait les Kurdes.
 
Erdogan aussi aime tant les Kurdes qu’il a ordonné les massacres des Kurdes à Cizre, Sur, Silopi, Sirnak, Nusaybin… en 2015/16, en passant par Afrin en 2018. Des massacres qu’il veut continuer dans d’autres régions du Rojava et du Kurdistan d’Irak…
 

Les Kurdes n’ont pas besoin de l’ «amour » de leurs bourreaux, qui les tue à coup de génocide mais veulent vivre libres sur leurs terres millénaires.

Image via 

REPONDRE AU COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici