La Suède & la Finlande contre le retour des membres de l’EI

0
201

SUÈDE – STOCKHOLM – Des responsables des gouvernements suédois et finlandais ont annoncé qu’ils ne rapatrieront pas leurs citoyens qui ont rejoint Daesh en Syrie et en Irak.

Tous les partis en Suède sont d’accord sur le fait que les membres de Daech ne devraient pas être rapatriés, tandis qu’en Finlande, le Premier ministre et le ministre des Affaires étrangères ont annoncé que les membres de Daesh ne seraient pas rapatriés. Mais les fonctionnaires du ministère de l’Intérieur disent que la Finlande est tenue de reprendre les citoyens du pays, même les membres d’organisations terroristes comme l’Etat islamique (EI).

Le Premier ministre suédois Stefan Lofven, suivi des ministres et d’autres partis politiques, a répondu négativement à l’appel lancé par le président américain Donald Trump aux pays européens pour qu’ils rapatrient leurs propres citoyens parmi les 800 membres de Daesh / ISIS capturés par les forces démocratiques syriennes.

Le Premier ministre suédois Stean Lofven a déclaré que le ministère des Affaires étrangères avait averti les citoyens de ne pas se rendre en Syrie et en Irak depuis 2011, et qu’ils n’aideraient pas au retour des personnes qui sont allées malgré ces appels.

LES MEMBRES DE DAESH DEVRAIENT ÊTRE JUGÉS PAR UN TRIBUNAL INTERNATIONAL

Le ministre de la Justice et de l’Immigration, Morgon Johansson, a pris la parole à la télévision publique suédoise et a déclaré que les citoyens suédois qui ont rejoint Daesh devraient être jugés devant un tribunal international. M. Johansson a déclaré que de tels tribunaux internationaux avaient été créés pour le génocide au Rwanda et pour la guerre en Yougoslavie dans le passé, et a soutenu qu’il serait plus facile pour les membres de Daesh d’être jugés en Syrie, car les preuves contre eux et les témoins sont là où ces crimes ont été commis.

Lorsque les journalistes ont demandé : « Les Kurdes vont-ils assumer la responsabilité de laesh ? Bien sûr que non, il devrait y avoir une responsabilité internationale », a déclaré le ministre.

CEUX QUI REVIENNENT PAR LEURS PROPRES MOYENS SERONT JUGÉS

Johansson a déclaré que les membres de Daesh qui veulent retourner en Suède ne seront pas acceptés, et a ajouté que ceux qui retournent en Suède par leurs propres moyens seront jugés et condamnés, et que les services sociaux s’occuperont de leurs femmes et enfants.

Le principal parti d’opposition, le Parti modéré et les démocrates-chrétiens, s’opposent également au retour des membres de Daesh en Suède. Les démocrates suédois racistes et xénophobes soutiennent que les djihadistes et leurs enfants devraient être privés de leur citoyenneté.

ANF s’est entretenu avec Kadir Kasirga, député du Parti social-démocrate des travailleurs, qui a déclaré que les membres de Daesh avaient commis d’horribles massacres en Syrie et en Irak et qu’il serait préférable qu’ils paient pour leurs crimes là où ils les ont commis.

LA COALITION INTERNATIONALE DOIT Y CONTRIBUER

Kasirga a déclaré que les témoins et les preuves se trouvent en Syrie et en Irak, et a ajouté : « Mais les Kurdes n’ont pas l’infrastructure ou le nombre de prisons qui leur permettraient d’y être détenus. La Coalition internationale contre Daesh doit apporter un soutien financier et contribuer à la création d’un tribunal international. »

La députée de gauche Amineh Kakabaveh pense également qu’il serait préférable que les membres de Daesh soient jugés en Syrie où se trouvent les preuves et les témoins.

ILS CAUSERONT UN PROBLÈME DE SÉCURITÉ EN SUÈDE

Magnus Ranstorp, expert renommé en terrorisme, a déclaré que les membres de Daesh toujours en Syrie sont les plus radicaux idéologiquement et les plus dangereux de tous. Ranstorp a déclaré que le gouvernement suédois ne devrait pas les autoriser à revenir en Suède et a ajouté : « Ces personnes ont été traumatisées par l’idéologie et les crimes commis par Daesh au cours des six dernières années. Je ne veux pas qu’ils causent de pires problèmes de sécurité en Suède. »

Ranstorp a déclaré que les membres de Daesh pourraient représenter un plus grand danger en Suède que dans le nord de la Syrie, et a souligné que les lois suédoises sont insuffisantes pour les condamner.

Les services de protection de l’enfance ont une opinion différente de celle des politiciens ou des experts. Ils déclarent que les membres suédois de Daesh présents dans le nord de la Syrie devraient être amenés en Suède avec leur famille et leurs enfants.

Ola Mattson des Services de protection de l’enfance a déclaré que la Suède devrait envoyer une équipe dans le nord de la Syrie et emmener les membres de Daesh et leurs enfants en Suède : « Les enfants ont leurs droits individuels. Ils n’ont pas choisi ce que leurs parents ont fait. En ce sens, la Suède a la responsabilité d’emmener les enfants en toute sécurité en Suède, conformément à la Convention relative aux droits de l’enfant. »

L SITUATION EST ENCORE PLUS COMPLIQUÉE EN FINLANDE

Le Premier ministre finlandais Juha Sipilia et le ministre des Affaires étrangères Tomi Soini ont annoncé qu’ils ne voulaient pas de membres de Daesh en Finlande, tandis que Tarja Mankkinen du ministère de l’Intérieur a parlé à l’agence de presse nationale finlandaise Yle et déclaré que la Finlande devait reprendre ses citoyens qui veulent revenir de Syrie même s’ils ont commis des crimes.

Mankkinen a déclaré que la loi oblige la Finlande à rapatrier ses citoyens : « La Finlande est un pays de droit. Les lois doivent être appliquées. Il en va de même pour les personnes ayant la résidence permanente en Finlande. »

En décembre dernier, le gouvernement finlandais a envoyé au Parlement une proposition visant à priver de la nationalité les personnes qui participent à des activités terroristes ou constituent une menace. 

Selon la police finlandaise de protection, environ 80 personnes ont quitté la Finlande pour se rendre en Syrie et en Irak afin de rejoindre Daesh. 20 d’entre eux sont revenus. Lorsqu’il y a eu la moindre preuve que les rapatriés ont été impliqués dans un crime, ils ont été jugés.

ANF

 

REPONDRE AU COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici