TURQUIE, Plus de 20 millions de femmes en dehors du monde du travail 

0
274

TURQUIE – La Confédération des syndicats progressistes de Turquie (DİSK) a déclaré, dans son rapport publié à l’occasion de la Journée des droits des femmes du 8 mars, que seulement 3 femmes sur 10 étaient actives sur le marché du travail et que les femmes gagnaient moins que les hommes.

Destiné à rendre plus visibles les difficultés que rencontrent les femmes dans la vie professionnelle, le rapport est basé sur des chiffres de l’Institut turc de statistique (TurkStat), de l’OCDE, de l’Organisation internationale du travail (OIT), du Ministère de la famille, du travail et des services sociaux et de l’Agence turque pour l’emploi (İŞKUR).

Taux d’activité des femmes est inférieur à celui de l’UE – OCDE

Voici les principaux points du rapport :

. En 2017, seulement 3 femmes sur 10 étaient sur le marché du travail. Alors que le taux d’activité des femmes était de 28,9 %, il était de 65,1 % pour les hommes. Le taux de participation des femmes est passé à 29,1 % en novembre 2018. Le taux moyen de participation des femmes à l’emploi est de 45,9 % dans les pays de l’UE et de 44,4 % dans les pays de l’OCDE.

. 3 millions de femmes travaillent plus de 45 heures par semaine

. L’emploi du temps des femmes qui participent à la vie professionnelle est multiplié par deux en raison de leur rôle social. En 2014, le nombre de femmes qui travaillaient plus de 45 heures par semaine était de 2 millions 774 000. En 2017, il était de 2 millions 974 mille, avec une augmentation de 8%.

. Le chômage des femmes a augmenté en 2018 avec le début de la crise économique. Alors que le chômage des femmes a diminué jusqu’en avril, il a commencé à augmenter à partir de juin. En novembre, il était d’environ 15%. Chez les hommes, il était de 11,2 %.

. Le chômage non agricole est de 18,5 % pour les femmes et de 12,6 % pour les hommes.

. En 2018, les demandes de prestations de chômage ont augmenté de 57,7 % par rapport à l’année précédente.

L’écart de rémunération entre hommes et femmes est de 12 %

Le rapport affirme ce qui suit au sujet de l’écart de rémunération entre les hommes et les femmes : « Selon une étude de l’Organisation internationale du travail (OIT), l’écart de rémunération entre les sexes est de 18,8 % dans le monde. Ce ratio varie selon les groupes de revenu. Dans les pays à revenu élevé comme le Portugal, l’Espagne et la France, l’écart de rémunération entre les sexes est de 15,5 % en moyenne. Dans les pays à revenu intermédiaire supérieur comme le Brésil, le Mexique, la Thaïlande et la Turquie, l’écart de rémunération entre les sexes est de 20,9 % en moyenne. L’écart de rémunération entre les sexes en Turquie est de 12 %.

Dans les pays à revenu intermédiaire inférieur comme le Sri Lanka, l’Indonésie, la Tunisie et l’Égypte, il est de 16,9 %. »

Bianet

 

REPONDRE AU COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici