AccueilMondeRussieMinistre russe Lavrov: "La question kurde est très dangereuse"

Ministre russe Lavrov: « La question kurde est très dangereuse »

La Russie continue à jouer un jeu très dangereux en Syrie où elle espère soumettre les Kurdes à Assad en brandissant la menace d’invasion turque qu’elle encourage en laissant ouvert l’espace aérien du Rojava aux drones et avions de guerre de la Turquie.

Lors d’une allocution prononcée hier au Forum des Lectures Primakov à Moscou, le ministre russe des Affaires étrangères, Sergueï Lavrov, a résumé l’approche de la Russie envers les Kurdes et le Kurdistan comme suit : « L’Amérique travaille pour un État kurde indépendant en Syrie ; nous [trio d’Astana] interviendrons durement. Cela inquiète les autres pays [Turquie, Irak, Iran] où les Kurdes sont une minorité car la question kurde est très dangereuse. »

Lavrov a également prétendu que le trio d’Astana [Russie, Iran, Turquie] sont fermement attachés à la souveraineté, l’indépendance et l’intégrité territoriale de la Syrie.

Cela fait plus d’un siècle que la Russie s’oppose ferment aux aspirations du peuple kurde à vivre libre sur ses terres en soutenant les politiques colonialistes des États turc, perse et arabes au Kurdistan. Mais aujourd’hui les Kurdes et les peuples du Moyen-Orient luttent contre les dictatures et les États colonialistes qui ne tiennent debout que grâce aux soutiens des puissances impérialistes mondiales.

REPONDRE AU COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici