AccueilKurdistanBashurL'armée turque a brûlé ses soldats morts au Kurdistan irakien

L’armée turque a brûlé ses soldats morts au Kurdistan irakien

IRAK / KURDISTAN DU SUD – Un site kurde vient de publier des images choques de soldats turcs brûlant les cadavres de leurs camarades tués lors de combats contre le PKK au Kurdistan irakien. La Turquie ne commet pas de crimes de guerre uniquement contre les Kurdes, elle en fait de même avec ses propres soldats morts qu’elle brûle pour cacher ses pertes dans sa guerre visant le PKK.

Le site ANF a publié les images confirmant les déclarations des HPG (branche armée du PKK), qui affirmait que l’armée turque avait bombardé, parfois jeté et même brûlé les cadavres de soldats lors des attaques d’invasion en cours.

Les images glaçant le sang seraient prises dans la zone de résistance de Girê Cûdî, à l’ouest de la Zap le 11 septembre 2022. Bien que HPG ait partagé les noms et images des soldats turcs tués, l’armée turque, qui dissimule ses pertes, a cette fois brûlé les corps de ses propres soldats pour les faire disparaitre.

Le Centre de presse des HPG (BİM) a annoncé dans son communiqué du 12 septembre que l’armée turque avait brûlé les corps de ses propres soldats.

BIM avait écrit:

« Les soldats turcs qui ont tenté de pénétrer dans les tunnels de guerre Martyr Çekdar de la zone de résistance de Girê Cûdî le 11 septembre ont été neutralisés; Ils ont été pris en embuscade à 10h00 puis frappés par des tactiques de sabotage. Dans cette action, qui a été menée simultanément et en coordination avec nos forces dans les tunnels de guerre et nos équipes mobiles, les envahisseurs ont ensuite été frappés avec des grenades, des armes individuelles (…). Dans ces frappes, au moins 10 envahisseurs, dont 1 gradé, ont été punis et 4 envahisseurs ont été blessés ; Il a été déterminé que leurs noms étaient Savaş, Fatih, Gökhan, Serkan, Burak, Naci, Harun, Mert, Oğuz et Fuat.

L’armée turque brûle ses propres soldats morts

L’armée turque a bombardé l’endroit où se trouvaient les cadavres des envahisseurs punis avec des avions de guerre et des obus afin que les armes et le matériel qu’ils contenaient ne tombent pas entre les mains de nos forces. 1 drone survolant la zone d’action a été touché par nos équipes mobiles. (…)

Roquettes incendiaires

Après l’avoir bombardé avec des avions de guerre et des obus, l’armée turque a brûlé les cadavres de soldats en les bombardant et en mettant le feu à l’endroit où se trouvaient les corps de ses propres soldats, avec des roquettes incendiaires lancées par d’hélicoptères d’attaque. La zone d’action et les corps de certains des soldats turcs tués sont toujours sous le contrôle des HPG. (…) »

REPONDRE AU COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici