AccueilEducationROJAVA. Six écoles pour 6000 élèves des camps de Waşûkanî et Serêkaniyê

ROJAVA. Six écoles pour 6000 élèves des camps de Waşûkanî et Serêkaniyê

SYRIE / ROJAVA – Environ 6000 enfants en âge d’être scolarisés des camps de réfugiés Waşûkanî et Serêkaniyê qui ont fui l’invasion turque en 2019 ont été privés du droit à l’éducation. Les responsables du camp ont ouvert six écoles afin que ces enfants – majoritairement kurdes – poursuivent leur scolarité dans leur langue maternelle.
 
Dans le nord et l’est de la Syrie, l’année scolaire 2022/2023 commence le 18 septembre. À la suite des attaques d’invasion de l’État turc contre Serêkaniyê en 2019, plus de 68 000 élèves ont été privés de leur droit à l’éducation.
 
Ces élèves ont fui vers d’autres villes du nord et de l’est de la Syrie où ils ont également pu poursuivre leurs études.
 
Le Conseil de l’éducation et de la formation du nord et de l’est de la Syrie a répondu aux besoins fondamentaux de ces élèves en ouvrant une école dans le camp de Washukani et 2 écoles dans le camp de Ras al-Aïn (Serêkaniyê).
 
Selon l’établissement d’enseignement, dans les deux camps des trois niveaux d’enseignement (primaire, secondaire et préparatoire), il y a au total 2 900 élèves dans le camp Washukani et 3 200 dans le camp Serêkaniyê.
 
« Pénurie du nombre de classes »
 
Les administrateurs des établissements d’enseignement des camps ont commencé à inscrire les élèves de première année du primaire et à fournir des livres aux enfants.
 
Salih Hemîdî, membre du comité de suivi, a déclaré à l’ANHA qu’il y a toujours une pénurie de nombre de salles de classe.
 
Le système éducatif dans les camps est basé sur un système de 2 heures quotidiennes pour les élèves de l’école primaire et un système de 4 heures pour les classes secondaires et préparatoires.
 
Il y a maintenant six écoles dans les deux camps.
 
Le comité de surveillance du camp a noté que la raison de la plupart des difficultés était l’occupation turque, qui a forcé les gens à l’exode.
 
ANF

REPONDRE AU COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici