AccueilMoyen-OrientIranIRAN. La police tire sur les manifestants à Saqqez suite au meurtre...

IRAN. La police tire sur les manifestants à Saqqez suite au meurtre d’une jeune Kurde par la «police des mœurs»

IRAN / ROJHILAT – Les gardes du régime iranien ont tiré à balle réelle sur la foule rassemblée dans la ville kurde de Saghez. Les gens manifestent après le meurtre de Mahsa Amini tuée par la «police des mœurs» de Téhéran pour un voile «mal porté». Il y a des blessés parmi les civils.
 
« Mort à la dictature », « Mort aux cahş (collabos) » a scandé la foule en colère.

 

«Les femmes iraniennes luttent contre un régime brutal qui applique le port obligatoire du hijab. Le monde devrait entendre ces femmes», écrit le journaliste et écrivain exilé  Behrouz Boochani sur Twitter.

 
Appel à la grève générale en Iran le lundi 20 septembre
 
De leur côté, les organisation armées kurdes, PJAK et KODAR ont publié une déclaration condamnant le meurtre de Zhina Amini par les forces du régime iranien et ont appelé toutes les couches de la société à participer à la grève nationale du lundi 20 septembre, sous le slogan « Jin, jiyan, azadî, Şehîd Namirin » (Les femmes, la vie, la liberté, Les martyrs ne meurent pas).
 
Mahsa Amini (Jîna Aminy) était en visite à Téhéran lorsqu’elle a été arrêtée, le 13 septembre, par «la police des mœurs», avec d’autres femmes, de manière violente selon des témoins (une vidéo qui serait filmée lors de l’arrestation violente de Mahsa Amini et d’autres jeunes femmes par la «la police des mœurs» circule sur les réseaux sociaux). Elle a été hospitalisée quelques heures plus tard et sa mort clinique a été annoncée le 15 septembre par des internautes.
 

REPONDRE AU COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici