KURDISTAN. Assassiné il y a 6 ans, le journaliste Widat Hussein commémoré à Duhok

0
131
KURDISTAN DU SUD – Le journaliste kurde Widat Hussein Ali a été assassiné il y a 6 ans à Duhok. La famille du journaliste a accusé le parti PDK (dirigé par le clan Barzanî) d’être à l’origine de son assassinat.
 
La famille a organisé une commémoration en hommage à Widat Hussein à Duhok, mais les milices du PDK ont interdit aux médias d’y participer.
 
Le 13 août 2016, Wedad Hussein Ali, 28 ans, a été enlevé et assassiné à Dohuk, dans le nord-ouest du Kurdistan irakien. Il travaillait pour l’agence RojNews (« pro-PKK »).
 
Le Kurdistan irakien devenu un enfer pour les journalistes
 
« Les journalistes au Kurdistan irakien sont souvent victimes de menaces, de pratiques d’intimidations, d’agressions et d’arrestations arbitraires, pourtant, peu d’actions sont entreprises afin de leur rendre justice. RSF rappelle qu’une presse libre fait partie des fondamentaux démocratiques et demande aux autorités du Gouvernement régional du Kurdistan (KRG) de déployer les moyens nécessaires afin de protéger le travail des journalistes», déclarait Alexandra El Khazen, responsable du bureau Moyen-Orient de Reporters sans frontières le lendemain du massacre de Widat Hussein. Depuis, les conditions de travail des journalistes critiquant le régime politique ou couvrant / enquêtant sur la pauvreté, corruption ou népotisme politique se sont détériorées d’avantage. De nombreux journalistes sont actuellement en prison au Kurdistan du Sud pour avoir exercé leur métier de journalisme.

REPONDRE AU COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici