RSF condamne les violences policières visant les journalistes lors des manifestations au Kurdistan irakien

0
231
Le 6 août dernier, lors d’un manifestation anti-gouvernementale dans les provinces kurdes de Slémani et Erbil, la police a attaqué les manifestants réunis pour protester contre la détérioration des conditions de vie, la corruption et les pratiques autoritaires du gouvernement régional. De nombreux manifestant, dont des députés de l’opposition ont été brièvement détenus. Auparavant, le journaliste Eyüp Eli Werti de la chaîne KNN, Letif Goran et Biryar Nêrweyi de NRT Television, et Aram Hüseyin, l’un des responsables du Mouvement Nouvelle Génération, ont été détenus par les forces du PDK à Duhok.
 
Reporters sans frontières dénonce les violences policières visant les journalistes au Kurdistan irakien, déclarant “Ce déferlement de brutalité contre les journalistes et les médias d’opposition est inacceptable, déclare le bureau Moyen-Orient de RSF. Il démontre l’intolérance dont les autorités font preuve vis-à-vis du pluralisme politique qui doit se refléter dans le paysage médiatique et leur volonté d’étouffer une contestation populaire qui dérange.” (RSF)

REPONDRE AU COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici