SYRIE. Une commandante des YPJ assassinée par la Turquie à Raqqa

0
304
SYRIE / ROJAVA – Un drone turc a tué Mizgin Kobanê, une commandante kurde des YPJ, et blessé deux autres combattants à Raqqa le samedi 2 juillet.
 
Le bureau de presse des Forces démocratiques syriennes (FDS) a annoncé le martyre de la commandante Mizgin Kobanê, 32 ans, lors de l’attaque turque d’hier à Raqqa.
 
L’attaque d’un drone turc a fait un mort et blessé deux autres combattants.
 
Le bureau de presse des FDS a déclaré le communiqué suivant:
 
« L’État turc récalcitrant continue de cibler et d’attaquer le Rojava, dans le but de détruire les acquis de la Révolution qui ont été obtenus grâce au sang de milliers de martyrs de notre peuple et de dizaines de martyrs internationaux qui ont rejoint la Révolution de différents pays du monde.
 
L’État turc ne respecte pas les lois et coutumes internationales et il est contre la liberté des femmes. Ainsi, il cible constamment les femmes affiliées à la révolution du Rojava.
 
Récemment, il a montré son visage agressif contre les femmes libres.
 
Nous sommes la puissance qui défend le Rojava et le nord et l’est de la Syrie, et nous ne resterons pas les bras croisés pendant que notre révolution est ciblée, et nous ne bougerons pas d’un pouce ni ne reculerons. Notre décision est de protéger la Révolution et ses acquis et d’étendre ses impacts.
 
Le 2 juillet, l’État d’occupation turc récalcitrant a visé avec un drone le véhicule de Mizgin Kobane, une commandante des FDS, provoquant son martyre et blessant deux autres camarades.
 
Tout d’abord, nous exprimons nos sincères condoléances à la famille de la martyre Mizgin, et nous promettons de vaincre l’occupation, de protéger la Révolution et de réaliser les rêves de nos martyrs dans un pays libre, et nous souhaitons un prompt rétablissement à nos camarades blessés.
 
La commandante Mizgin Kobane, de son vrai nom « Siham Muslim », a rejoint très tôt la révolution du Rojava. « Mizgin Kobane » vient de la ville de résistance de Kobanê, a grandi dans une famille patriote, a fait ses premiers pas dans la vie révolutionnaire, et elle a grandi avec un esprit de résistance et de liberté ancré dans sa pensée et sa foi profonde. Elle n’a jamais baissé la tête devant les occupants, mais a mis toutes ses énergies mentales et intellectuelles à promouvoir les femmes libres, à devenir un symbole de la résistance des femmes et à l’organiser.
 
De cette énergie vitale, elle a enrichi et décoré notre lutte d’Alep à Sri Kanih/Ras al-Ain. Les expériences qu’elle a acquises à Alep, partagées avec ses camarades et combattants dans toutes les batailles et fronts où elle a participé et démontré les femmes révolutionnaires luttant contre les complots et les plans des occupants. Avec son esprit ouvert à la vie et à la révolution et par la philosophie de la libération des femmes, la peur et la terreur ont été introduites dans le cœur des occupants.
 
Nous, au sein des FDS, exprimons une fois de plus nos condoléances à la famille de notre camarade Mizgin, et nous disons aux forces d’occupation que notre association avec nos martyrs est la force qui nous fera réaliser les représailles, qui est une tâche révolutionnaire que nous poursuivons nos épaules. Sur cette base, nous nous engageons à exercer des représailles pour notre camarade Mizgin et tous nos martyrs contre les ennemis de la liberté et la femme qui lutte.
(…) »
 
ANF

REPONDRE AU COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici