Conférence: Repenser l’université avec la révolution du Rojava

0
327
PARIS – La révolution du Rojava initiée par le mouvement kurde a eu des répercussions au niveau de l’éducation et de l’enseignement supérieur qui est devenu gratuit et accessible même aux plus pauvres, faisant des envieux jusqu’en Europe et en Occident où l’enseignement supérieur reste largement élitiste…
 
Pour mieux faire connaitre ce système éducatif et organiser des échanges entre les Universités du Rojava et celles d’Europe, un Centre de solidarité et de coopération avec les universités de la Syrie du Nord et de l’Est (CSCUNES) a été fondé en France fin 2021. Le CSCUNES organise sa conférence inaugurale le 17 mars prochain, au Campus Condorcet Paris – Aubervilliers. (Conférence ouverte au public)
 
Adresse:
Centre de colloques
Salle 100
8 Cours des Humanités
93300 Aubervilliers
 
Voici le communiqué du CSCUNES concernant la conférence et les modalités pour y participer:
 
Il s’agit de la conférence inaugurale du Centre de solidarité et de coopération avec les universités du nord et de l’est de la Syrie (CSCUNES) organisée en collaboration avec le Laboratoire d’études de genre et de sexualité (LEGS) de l’Université Paris 8. Le Centre a été fondé à Paris en novembre 2021 dans le but d’organiser la solidarité avec les universités du Nord et de l’Est de la Syrie (NES en anglais) à travers des projets communs et des relations académiques. En organisant cette conférence, nous aimerions explorer, discuter et contribuer aux visions et aux principes fondamentaux des universités libres, autonomes et démocratiques. Nous cherchons à comprendre les besoins des quatre universités de la région (les universités de Rojava, Kobanê, Afrin [actuellement sous l’occupation turque] et Al-Sharq) et à y répondre en forgeant des réseaux de solidarité en Europe et dans le monde.
 
Objectifs
 
Quelles sont les relations entre les changements politiques et sociaux et l’enseignement supérieur ? Quel type d’université envisageons-nous pour modifier radicalement nos modes de production du savoir ? Quel est le rôle des pédagogies anticapitaliste, écologiste, féministe et décoloniale dans la transformation sociale ? Comment construire des universités éthiquement et politiquement responsables dans les conditions de la privatisation néolibérale de l’enseignement supérieur et de la crise de la gouvernance universitaire et des libertés académiques ? Quelles ruptures épistémologiques une université alternative peut-elle offrir malgré les guerres prolongées et les régimes de répression politique ? Comment pouvons-nous construire des structures universitaires autonomes et démocratiques où la participation démocratique radicale de chaque membre de la communauté est assurée ?
 
En organisant cette conférence autour de ces questions, nous témoignons de la pratique des universités dans la région du Nord et de l’Est de la Syrie depuis la révolution du Rojava en 2012. Malgré les invasions et la guerre en cours dans la région, les universités du nord-est de la Syrie continuent d’intégrer les idéaux et réalisations de cette révolution dans les programmes d’études, les programmes de recherche et les approches pédagogiques. Pourtant, ces universités sont confrontées à de sérieux défis pour rendre l’éducation accessible aux communautés en raison des embargos/blocus en cours imposés par les États hostiles voisins. Comme la solidarité a été très centrale pour soutenir la révolution du Rojava, nous pensons qu’elle est également indispensable pour favoriser les universités démocratiques et féministes dans la région. Les participants à cette conférence mettront en lumière les nombreux aspects de l’enseignement supérieur et de sa pratique dans le nord-est de la Syrie.
 
La conférence se tiendra dans un format hybride, à la fois en personne et sur le webinaire Zoom. La conférence principale sera diffusée en direct sur YouTube.
 
Pour ceux qui ne peuvent pas assister à la conférence en personne, veuillez vous inscrire au webinaire ici : https://us02web.zoom.us/webinar/register/WN_dj3u0Nt7TqaEfZQc1NRtCw
 
 
Version anglaise du communiqué:
 
 
This is the inaugural conference of the Centre for Solidarity and Cooperation with Universities of North and East Syria (CSCUNES) organized in collaboration with Laboratoire d’études de genre et de sexualité (LEGS) at Paris 8 University. The Centre was founded in Paris in November 2021 with the aim of organizing solidarity with the universities of North and East (NE) Syria through joint projects and academic relations. In organizing this conference, we would like to explore, discuss, and contribute to the visions and foundational principles for free, autonomous, and democratic universities. We seek to understand the needs of the four universities of the region (the Universities of Rojava, Kobani, Afrin [currently under occupation], and Al-Sharq) and respond to them by forging solidarity networks in Europe and globally.
 
Objectives
 
What are the relations between political and social change and higher education? What kind of university do we envision to radically alter our ways of knowledge production? What is the role of anti-capitalist, ecological and feminist as well as decolonial pedagogies in forging social transformation? How can we construct ethically and politically responsible universities under the conditions of neoliberal privatization of higher education and the crisis in university governance and academic freedom? What epistemological ruptures an alternative university can offer despite protracted wars and the regimes of political suppression? How can we build autonomous and democratic university structures where the radical democratic participation of every single community member is ensured?
 
Organizing this conference around these questions, we bear witness to praxis of universities in the North and East region of Syria since the Rojava Revolution in 2012. Despite the ongoing invasions and war in the region, the universities of NE Syria continue to integrate the ideals and achievements of this revolution in the curriculum, research programs, and pedagogical approaches. Yet, these universities face serious challenges in making education accessible to the communities due to ongoing embargoes/blockades imposed by neighbouring hostile states. As solidarity has been very central to sustaining the Rojava Revolution, we believe that it is also indispensable for fostering democratic and feminist universities in the region. Participants of this conference will shed light on the many aspects of higher education and its praxis in NE Syria.
 
The conference will be held in a hybrid format, both in person and on Zoom webinar. The Keynote Lecture will be live streamed on YouTube.
 
For those who cannot attend the conference in person, please register for the webinar here: https://us02web.zoom.us/webinar/register/WN_dj3u0Nt7TqaEfZQc1NRtCw
 
Le Centre de solidarité et de coopération avec les universités du nord et de l’est de la Syrie (CSCUNES) est une association loi 1901 créée en 2021 (Paris, France) qui vise à soutenir les universités du Rojava et de la région nord et est de la Syrie (Université du Rojava, Université de Kobanê et Université d’Al-Sharq), afin qu’elles puissent développer leurs programmes d’enseignement et de recherche.

REPONDRE AU COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici