AccueilEnfantsSYRIE. Un suspect arrêté après le viol et le meurtre d'une fillette...

SYRIE. Un suspect arrêté après le viol et le meurtre d’une fillette de cinq ans à Manbij

SYRIE / ROJAVA – Un suspect a été arrêté après le viol et le meurtre d’une fillette de cinq ans à Manbij. Le suspect est le frère de la victime.
 
Après le viol et le meurtre d’un enfant de cinq ans à Manbij, les forces de sécurité de l’Administration autonome du nord et de l’est de la Syrie (Asayîş) ont arrêté un suspect. L’agresseur présumé serait le propre frère de la jeune fille. Une trace ADN sur la scène du crime provenait de l’homme, a-t-on dit. Selon certaines informations, l’auteur a été arrêté par les unités antiterroristes d’Asayîş à Manbij et est détenu depuis dimanche. Deux sœurs ont également été arrêtées. Elles sont accusées de ne pas avoir porté assistance et d’avoir dissimulé le crime.
 
Le Rojava est sous le choc après le viol et le meurtre de la petite Yasmin, cinq ans. Les gens n’arrivent toujours pas à y croire, le chagrin et la consternation sont grands. Ce n’est que samedi qu’on a appris que l’enfant avait été violée puis poignardée à mort au domicile de ses parents jeudi. Depuis lors, des militantes kurdes et arabes d’organisations de femmes dans de nombreuses villes n’ont pas quitté les rues et ont exigé que l’auteur soit sévèrement puni pour le meurtre atroce.
 
« Nous exhortons les autorités sécuritaires et judiciaires de la région à appliquer vigoureusement les droits de l’enfant et les lois relatives aux enfants dans toutes les zones autonomes », a déclaré Fatime al-Said, coprésidente du Bureau des droits de l’enfant de Tabqa. Le Département des droits des enfants et des femmes de la municipalité de Manbij exige un processus public impliquant la population et en particulier les femmes.
 
On sait à propos du suspect dans l’affaire Yasmin qu’il a un casier judiciaire pour diverses infractions liées à la drogue et qu’il était sur la liste des personnes recherchées.
 
 

REPONDRE AU COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici