ROJAVA. Les femmes célèbrent le 17e anniversaire de Kongra Star

0
485
SYRIE / ROJAVA – Les femmes de Shehba ont célébré le 17e anniversaire de Kongra Star, l’organisation faîtière des femmes du Rojava / Syrie du Nord et de l’Est.
 
Fondée en 2005 initialement par les femmes kurdes, Kongra Star, l’organisation faîtière des femmes, fête ses 17 ans. Des dizaines de femmes de Shehba se sont réunies au Centre culturel d’Ehdas pour les célébrations.

La dirigeante de Kongra Star, Şêrîn Hesen, a salué les femmes et rendu hommage à Sakine Cansız, Fidan Dogan et Leyla Saylemez à l’occasion du 9 anniversaire de leur assassinat à Paris par un espion turc.
 
Hesen a souligné que Kongra Star travaillait et luttait pour les femmes libres sans interruption depuis 17 ans et a ajouté qu’elle ne laisserait pas tomber le drapeau de la lutte.
« Le chemin des sacrifices inévitable pour atteindre de grands objectifs »

La Coordination de Kongra Star a publié un communiqué à l’occasion de son 17e anniversaire de fondation, déclarant: 
 
« Sakine, Leyla, Fidan, Kola Salmo, Mère Aqida, Mère Amina, Habon Zahra, Hevrin, Amara, Hind, Saeeda, Sawsan, Toledan. Tous sont nos leaders moraux dans notre lutte pour la liberté. Ils ont sacrifié leur vie pour la liberté des femmes, devenant un symbole sacré pour nous. Nous nous souvenons d’eux tous et confirmons notre marche vers la réalisation de la liberté des femmes. Nous félicitons également leurs âmes pures à l’occasion de l’anniversaire de la fondation de la conférence.
 
Notre organisation a voulu en définissant (…) ses objectifs qui visent à éduquer et à former les femmes dans tous les domaines. Elle a voulu atteindre toutes les femmes. Lors de sa sixième conférence en 2016, Kongra Star s’est rendu compte qu’elle devait se définir comme un parapluie qui rassemble toutes les femmes qui travaillent à les éduquer et à les organiser, alors le syndicat a changé de nom et de système, et il est devenu Kongra Star qui embrasse toutes les femmes.
 
Les femmes du Rojava en lutte depuis le début de la révolution, ont prouvé au monde entier que c’est la révolution des femmes. Cette révolution a encouragé de nombreuses femmes à lutter pour la liberté.
 
Nous nous sommes engagés à accomplir toutes nos tâches et à élever le niveau de soutien et d’assistance aux femmes dans les territoires occupés. Et aussi apporter un soutien aux femmes déplacées d’Afrin, Tel Abyad et Serêkaniyê pour les encourager à continuer la lutte. Nous n’oublierons pas le soutien des femmes dans les régions d’Azaz, Bab et Jarablus, car les femmes de ces régions rencontrent le plus de difficultés et d’obstacles dans leur vie.
 
En même temps et sur le principe d’embrasser toutes les femmes, nous travaillons à réhabiliter toutes les femmes en apportant un soutien à toutes les organisations de femmes, en protégeant les droits des femmes et en mettant en œuvre la justice et l’égalité dans le système de domination masculine qui gouverne le monde entier.
 
Nous saluons également la résistance des femmes afghanes contre les talibans. Et la résistance des femmes d’Afrin contre l’occupation turque et ses mercenaires.
 
Le chemin dans lequel il fait beaucoup de sacrifices aura inévitablement un esprit et une grande ambition pour atteindre de grands objectifs, et du syndicat à la Kongra Star, diriger la révolution des femmes assurera les gains des femmes. »
 
Kongra Star, 17 ans de travail avec et pour les femmes
 
Kongra Star (Kongreya Star) a été fondée en 2005 sous le nom de Yekîtiya Star (« Union des femmes Star », en kurde), et est une confédération d’organisations de femmes de la Fédération du Nord et de l’Est de la Syrie-Rojava.
 
Le nom Star « fait référence à l’ancienne déesse mésopotamienne Ishtar. Kongra Star a joué un rôle déterminant dans les progrès significatifs réalisés dans les relations entre les sexes dans la région. Son travail est basé sur la devise « sans la libération des femmes, une société véritablement libre est impossible. »
 
Les quatre principes fondateurs de Kongra Star sont:
 
-Kongra Star repose sur l’union volontaire d’organisations, d’institutions et de personnalités démocratiques. C’est une organisation confédérale de femmes qui s’organise sous forme de communes, d’assemblées, d’académies, de coopératives, de fondations, d’associations, de partis, etc.
 
-Chaque organisation, syndicat ou comité qui adhère protège son identité. Il rejoint le Kongra Star sur la base des principes de dépendance mutuelle. L’organisation fonctionne selon les principes de la démocratie radicale.
 
-Kongra Star est responsable de la coordination, de la mise en œuvre et de la supervision des décisions et des politiques des différentes institutions, organisations et assemblées cantonales.
 
– Kongreya Star est flexible et embrasse la diversité et la participation démocratique.
 
Le premier congrès a eu lieu le 15 janvier 2005. Au cours de ce congrès, la formation de Yekîtiya Star a été déclarée. Les femmes participant au congrès ont commencé à tendre la main à d’autres groupes d’activistes pour commencer à discuter de l’oppression des femmes à travers la Syrie.
 
Les quartiers et les villes du Rojava sont organisés en communes de sept à deux cents habitants. Ces communes sont organisées en deux réseaux : ceux animés par le TEV-DEM, qui sont composés d’hommes et de femmes, et les communes féminines, qui sont à la base du Kongra Star.
 
Au sein des communes de femmes, les femmes sont encouragées à partager leurs opinions et à être des membres actifs de la société, souvent pour la première fois de leur vie. Les femmes ont un taux de participation élevé dans les communes, avec une moyenne allant de 50 à 70%, certaines atteignant les 100 %.

REPONDRE AU COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici