IRAN. Zara Mohammadi condamnée à 5 ans de prison pour avoir enseigné la langue kurde

0
742
IRAN / ROJHILAT – Un tribunal iranien a condamné Zara Mohammadi, qui enseigne le kurde aux enfants du Kurdistan de l’Est, à 5 ans de prison. La jeune femme est dans le collimateur du régime iranien depuis de nombreuses années et doit être emprisonnée dans 10 jours. En Iran, le kurde peut être parlé par les Kurdes, mais son enseignement reste interdit.
 
La jeune femme qui enseigne bénévolement le kurde a été libérée sous caution l’année dernière après avoir été emprisonnée à plusieurs reprises.
 
Auparavant, le tribunal révolutionnaire de Sînê (Sanandaj) avait condamné Mihemidi à 10 ans de prison. Cependant, une cour d’appel a par la suite réduit sa peine à 5 ans.
 
La sœur de Zara Mihemedi, Heybet Mihemedî, a déclaré à RojNews que les autorités iraniennes avaient accusé et arrêté Zara pour diverses accusations l’année dernière :
 
« Le gouvernement iranien continue d’accuser Zara de diverses accusations à chaque fois. Elle a déjà été accusée d’être une opposante à la République islamique et plus tard une partisane du Parti socialiste. Il y a quelques jours, elle a été officiellement condamnée à 5 ans. Zara doit aller en prison dans 10 jours. »
 
La sœur de Mihemedi, Heybet, a révélé que de nombreux membres du Conseil judiciaire n’avaient pas encore signé de papiers officiels pour condamner Zara, mais les responsables de l’État veulent la mettre en prison immédiatement. Heybet a réagi en disant que Zara n’avait que quelques jours pour aller en prison.
 
Le 23 mai 2019, des agents du renseignement iranien ont fait une descente au domicile de Zara Mihemedî au motif qu’elle enseignait le kurde aux enfants.
 

REPONDRE AU COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici