KURDISTAN. Les étudiants contestataires interpellent les médias internationaux

0
234
KURDISTAN DU SUD – Après plus d’une semaine de manifestations estudiantines dans plusieurs villes de la région autonome kurde d’Irak, les étudiants tentent de s’organiser alors que les partis PDK et l’UPK répriment violement les étudiants qu’ils ont arrêtés par centaines et dont on est sans nouvelles de la plupart d’entre eux.
 
L’utilisatrice de Twitter, Shano est une étudiante participant à l’organisation des manifestants qui, rappelons-le, veulent la restauration de leurs bourses supprimées il y a plusieurs années et que de très nombreux étudiants pauvres peinent même à acheter de quoi se nourrir. Pour contrer la propagande mensongère diffusée dans les médias par le duo PDK-UPK, les deux partis au pouvoir au Kurdistan du Sud, Shano a publié un enregistrement audio sur Twitter appelant les médias internationaux à entendre les revendications des étudiants manifestants et non pas répéter le discours servi par le duo KDP-UPK. Nous le relayons sur notre site également.
 
« Le message des étudiants de l’université de Souleymanieh aux utilisateurs des réseaux sociaux mondiaux:
 
Les partis au pouvoir du Gouvernement Régional du Kurdistan, le KDP et l’UPK, se sont déguisés pendant de nombreuses années devant les puissances mondiales. Ils présentent une façade de démocratie et de bonté et présentent tous ceux qui s’opposent à eux comme des ignorants, sans éducation, des voyous et des fautifs, et la plupart du temps, vous êtes sous l’influence de cette propagande et de ces fausses déclarations, et vous dessinez l’image de l’opposition sur la base de celles-ci et présentez ces fausses images à d’autres parties du monde.
 
Les narrateurs des médias du parti au pouvoir sont plus influents et bien mieux financés, vous avez donc peut-être pris des déclarations et des données fournies par eux, mais c’est une énorme erreur ! Si vous prenez également des déclarations de proches pairs des partis au pouvoir, vous vous trompez également, votre devoir est de livrer la vérité, pas ces fausses nouvelles diffusées sur l’opposition et les étudiants aujourd’hui.
 
Nous, les étudiants universitaires avons réclamé pacifiquement nos droits dans les rues et à l’intérieur de nos universités, nous portons un crayon dans nos poches, et la sagesse dans la tête, l’armée des partis au pouvoir nous agresse violemment, ils battent et utilisent toutes sortes de armes contre les manifestants et dispersent d’autres gaz chimiques et l’eau dans l’air. Jusqu’à présent, 603 manifestants ont été arrêtés par les forces de sécurité dont la plupart des détenus sont des étudiants universitaires. Parmi les détenus, il y a aussi des adolescents. Ces étudiants sont détenus sans rien avoir fait de mal, nous avons seulement demandé nos droits légitimes parce qu’ils ont ruiné nos universités et écrasé nos rêves.
 
Nous sommes des gens conscients et éduqués contrairement à l’illustration trompeuse à notre sujet qui décrit que nous sommes des êtres primaires, des agresseurs. Halte à la tromperie, nous savons quelle politique suivent la plupart des ONG humanitaires et des médias mondiaux.
 
Nous ne fondons pas nos espoirs sur eux, mais attention, tant que vous continuerez à appliquer cet agenda vous perdrez encore plus votre intégrité. »
S
Les informations concernant les manifestations estudiantines au Kurdistan sont relayées sur Twitter avec les hashtags #kurdistanprotesters #KurdistanProtests ou encore #SlemaniStudentProtest

REPONDRE AU COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici