Anwar Muslim: Pour réussir notre projet démocratique, nous devons être unis

0
191
SYRIE / ROJAVA – Le coprésident du parti kurde PYD, Anwar Muslim a déclaré que pour réussir leur projet démocratique, chaque membre de la société doit en porter la responsabilité, afin de surmonter ensemble les pressions exercées par l’État turc et ses gangs islamistes contre la Syrie du Nord et de l’Est, dans son discours prononcé lors de la célébration du 18e anniversaire de la fondation du PYD.
 
Le Parti de l’Union démocratique (PYD) a célébré le 18e anniversaire de la fondation du parti, dans le village de Hilinc, au sud de Kobanê. La célébration a été limitée au discours du coprésident du parti Anwar Muslim, en raison des restrictions dues à la pandémie du coronavirus.
 
La célébration qui a réuni des responsables du Parti de l’Union Démocratique a débuté par une minute de silence. Ensuite, le coprésident du Parti de l’Union Démocratique Anwar Muslim a prononcé un discours dans lequel il a rappelé l’histoire du fête.
 
https://www.hawarnews.com/ar/uploads/files/2021/09/20/160110_anwr-mslm.jpgAnwar Muslim a déclaré : « Notre parti a pu se frayer un chemin difficile ces dernières années dans les circonstances difficiles dans lesquelles nous avons été confrontés à des régimes fascistes, tels que le régime syrien et l’État d’occupation turc, qui ont essayé de nous exiler par le biais des accords qui ont été secrètement conclu entre eux. Laissez-nous réussir dans ce projet et être en mesure de contrecarrer ces plans. Chaque personne dans notre communauté doit assumer la responsabilité de la prochaine étape afin que nous puissions ensemble faire de notre projet un succès dans la région.
 
Notre parti était porteur d’un projet national populaire. C’est pourquoi il a réussi et a pu jouer son rôle dans la révolution du 19 juillet et amener les peuples de la région à administrer eux-mêmes leurs territoires, et pour cette raison La Turquie essaie de contrecarrer notre projet dans la région en général et dans l’arène kurde en particulier, et cela n’a pris que l’occupation de beaucoup de nos régions. »
 
En conclusion de son discours, Anwar Muslim a souligné que « même les montagnes du Kurdistan n’ont pas échappé à l’état d’occupation, et malheureusement le Parti démocratique du Kurdistan l’aide en cela, et nous espérons que ce parti s’éloignera des Turcs et reviendra à la ligne nationale du Kurdistan. »
 

REPONDRE AU COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici