L’art de la liberté ou une brève histoire de la lutte de libération kurde 

0
107

La révolution du Rojava a captivé l’imagination de la gauche, suscitant un intérêt mondial pour le mouvement de libération kurde.

L’Art de la Liberté démontre que ce mouvement explosif est fermement enraciné dans plusieurs décennies de lutte organisée.

En 2018, l’une des porte-paroles les plus importants de la lutte de libération kurde, Havin Guneser, a organisé trois séminaires révolutionnaires sur le contexte historique et l’idéologie directrice du mouvement. Au grand dam des universitaires de carrière, le fondement théorique du Mouvement de libration kurde est beaucoup trop fluide et dynamique pour être soigneusement rangé dans un classeur à tour d’ivoire.  Une introduction vitale à la lutte kurde, L’Art de la Liberté est le premier livre en anglais à livrer une distillation des idées et des sensibilités qui ont donné lieu à l’événement politique le plus important du XXIe siècle.

Le livre est divisé en trois parties :

1) «Critique et autocritique: la montée du mouvement de libération kurde des décombres de deux guerres mondiales» fournit une explication accessible des origines et des fondements théoriques du mouvement.

2) «La rébellion de la plus ancienne colonie: la jinéologie – la science des femmes» décrit les courants et les nuances du mouvement des femmes kurdes et comment elles ont réussi à créer le mouvement féministe le plus dynamique et le plus réussi du Moyen-Orient.

3) «Confédéralisme démocratique et nation démocratique: défense de la société contre la société» traite des attaques contre le tissu de la société et des nouveaux concepts au-delà de la libération nationale pour la contrer.  Centrées sur les notions de «patrie partagée» et de «nation composée de nations», ces idées stimulantes trouvent une profonde résonance internationale.

Havin Guneser a fourni une définition large de la liberté et de la démocratie et une feuille de route pour aider à inaugurer une nouvelle ère de lutte contre le capitalisme, l’impérialisme et l’État.

Le livre a une introduction par Andrej Grubacic et comporte une interview avec Sasha Lilley.

Contributeurs

Havin Guneser est ingénieure, journaliste et militante des droits des femmes qui écrit et parle abondamment sur le thème de la révolution au Rojava. Elle est l’une des porte-parole de l’Initiative internationale «Liberté pour Abdullah Öcalan – Paix au Kurdistan» et traductrice de plusieurs livres d’Öcalan.

Andrej Grubacic est un dissident anarchiste et un historien qui a écrit de manière prolifique sur l’anarchisme et l’histoire des Balkans.  Il est président fondateur du département d’anthropologie et de changement social.  Il est l’auteur de Don’t Mourn, Balkanize!  Essais après la Yougoslavie et le co-auteur de Wobblies et Zapatistas: Conversations sur l’anarchisme, le marxisme et l’histoire radicale.

Sasha Lilley est écrivaine et animatrice radio. Elle est la rédactrice en chef de la série d’économie politique de PM Press, Spectre, et est l’auteure de Capital and Its Discontents. Elle a également co-écrit le livre Catastrophisme: les politiques apocalyptiques de l’effondrement et de la renaissance (The Apocalyptic Politics of Collapse and Rebirth).

ANF

REPONDRE AU COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici