« La clé de la libération des femmes réside dans la révolution du Rojava »

0
284
SYRIE / ROJAVA – La révolution féministe du Rojava mise en place par les femmes kurdes est devenue une lueur d’espoir pour toutes les femmes du monde et certaines d’entre elles se sont rendues sur place pour mieux la connaitre.
 
Şervîn Nûdem, une Allemande qui travaille à l’Académie Jineolojî de la Syrie du Nord et de l’Est, parle de l’importance de la révolution du Rojava pour la libération des femmes.
 

Après la révolution dans le nord et l’est de la Syrie, des gens du monde entier sont venus dans la région pour défendre la révolution, y participer de nombreuses manières et en tirer des leçons. Alors que certains des internationalistes sont retournés dans leur pays pour partager leurs expériences et leurs connaissances, beaucoup d’entre eux sont toujours au Rojava. L’un de ces internationalistes est Şervin Nûdem d’Allemagne. Elle travaille à l’Académie de Jineolojî au Rojava depuis cinq ans.

 

« Petits pas et grands rêves »

Şervîn Nûdem raconte à l’agence de presse ANHA que la révolution a commencé par de petits pas et de grands rêves: « Au Rojava, des changements profonds se sont produits en peu de temps, à la fois dans la vie des femmes et dans la société dans son ensemble. Il y a eu des réalisations très positives, comme la libération des femmes et dans de nombreux autres domaines. En fait, cette révolution est devenue connue principalement sous le nom de révolution des femmes. Ce processus révolutionnaire est toujours en cours. »

« La révolution du Rojava est sur des bases solides »

Şervîn poursuit: « Au début du XXe siècle, des révolutions similaires à celles du Rojava se sont produites. Mais ces révolutions, dans lesquelles les travailleurs et les femmes étaient défendus et le fascisme écrasé, n’ont pas duré. La révolution du Rojava est basée sur l’expérience de 40 ans. d’Abdullah Öcalan et du mouvement de liberté kurde. C’est pourquoi sa fondation est solide. Depuis le premier jour de la révolution jusqu’à aujourd’hui, les femmes s’expriment dans tous les domaines. Contrairement au système étatique, les peuples vivent ensemble librement dans ce système. »

« Diffuser le message des femmes du Rojava dans le monde »

L’internationaliste souligne que les activités du 8 mars sont également affectées par la situation pandémique. Elle précise: « Dans de nombreux endroits du monde, les femmes ne peuvent se réunir que virtuellement. Pendant la lutte infructueuse contre la pandémie, les femmes ont été repoussées dans l’espace domestique. Au Rojava, les femmes célèbrent le 8 mars avec de nombreux événements. Il y a des festivals, des tables rondes, des manifestations et des célébrations colorées. J’espère que la pandémie prendra fin dans le monde le plus tôt possible et que de telles activités seront à nouveau possibles partout. Nous diffuserons le message des femmes du Rojava dans le monde entier. »

« Au Rojava, chaque jour est le 8 mars »

Concernant la Journée internationale des droits des femmes célébrée le 8 mars, Şervîn Nûdem déclare: « Nous ne pouvons pas limiter la lutte ici à un seul jour. Nous pouvons considérer cette journée comme une expression du travail de toute l’année. En ce qui concerne la liberté des femmes, le Rojava est en première ligne dans le monde. C’est grâce à Abdullah Öcalan, qui a livré son idéologie de libération des femmes aux femmes le 8 mars 1998, il y a 23 ans. En fait, la révolution du Rojava s’est construite sur cette base. »

« La révolution du Rojava se développe »

« La révolution du Rojava se développe à un moment où la santé des gens est menacée, la nature est détruite et la violence à l’égard des femmes augmente. Les communes, les conseils, les comités et l’auto-gouvernance ouvrent la voie aux femmes du monde entier. Les femmes doivent renforcer leur lutte dans le monde entier. »

« Défendre la révolution du Rojava, c’est défendre l’espoir »

Şervîn Nûdem souligne l’importance de campagnes comme Women Defend Rojava, en disant: « Défendre la révolution du Rojava signifie défendre l’espoir. Il y a eu de nombreux types de révolutions dans l’histoire du monde. La révolution du Rojava est basée sur l’écologie, la démocratie, la vie communautaire et la libération des femmes. Ces points sont débattus dans le monde entier. Des conseils se forment maintenant de l’Amérique latine à l’Inde. Les sociétés n’ont plus d’attentes vis-à-vis des gouvernements. Contre les attaques, il est important d’assurer l’unité. La révolution du Rojava a a eu un impact sur les luttes des femmes en Afghanistan, en Pologne et en Bolivie. Les femmes se sont unies dans la lutte. Ensemble, nous sommes fortes. Nous devons ressentir la souffrance de toutes les femmes du monde comme la nôtre. »

 

REPONDRE AU COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici