TURQUIE. Impunité pour le policier qui a cassé le bras d’une députée kurde d’HDP

0
512
TURQUIE / BAKUR – Le parquet turc, qui s’apprête à lever l’immunité de la députée kurde d’HDP, Felaknaz Uca, car elle avait dit: « Je suis la représentante du peuple, je serai là où le peule se trouve », a décidé de ne pas poursuivre le policier turc qui lui cassé le bras d’Uca lors de cette même action, et ce, malgré un rapport médical.
 
La politicienne germano-kurde yézidi, membre de Die Linke et du Parti démocratique des peuples (HDP), Feleknaz Uca est poursuivie par la justice turque, comme de dizaines d’autres députés de son parti, pour avoir défendu les droits des Kurdes et de toutes les minorités ethniques et religieuses en Turquie.
 
La raison du rapport préparé contre la députée du HDP Batman, Feleknas Uca était dû au fait qu’elle avait participé au sit-in de protestation à Batman en soutien à la grève de la faim lancée le 13 mai 2019 pour exiger la fin de l’isolement. Dans la même action, Uca avait crié « Je suis la représentante du peuple, je serai là où le peule se trouve » et «Nous gagnerons en résistant». Ce qui est considéré comme un crime par la justice turque.
 
La police turque a attaqué ce sit-in de protestation auquel participé Uca et le bras d’Uca a été cassé pendant l’attaque. Les avocats d’Uca ont déposé une plainte pénale auprès du bureau du procureur général de Batman pour « torture et mauvais traitements et détenu de force en violant l’immunité parlementaire », ainsi que les images et les rapports hospitaliers de l’incident. Le parquet avait décidé qu’il n’y avait « pas de raisons pour des poursuites ».
 
 
 

REPONDRE AU COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici