La Turquie renoue-t-elle avec les disparitions des opposants et des Kurdes ?

0
278

TURQUIE – ISTANBUL -Gökhan Güneş, un jeune kurde de 23 ans, a été enlevé par des inconnus après avoir descendu du bus qu’il avait pris pour se rendre à son lieu de travail à Başakşehir, Istanbul.  Il n’y a aucune nouvelle de lui depuis le 20 janvier.  Malgré les images de l’enlèvement enregistrées par les caméras de sécurité, le manque d’explications de la part des responsables de l’État suscite des inquiétudes. Son oncle, Sami Elvan, qui peine à avoir des nouvelles de son neveu depuis 4 jours, s’est entretenu avec ANF.

Sami Elvan est le père de Berkin Elvan, un adolescent kurde 14 ans, qui a été tué après avoir été touché par une cartouche de la police turque lors de la résistance du parc Gezi.

Berkin Elvan est décédé après être resté dans le coma pendant 269 jours. Aujourd’hui, Elvan tient le ministre de l’Intérieur responsable de l’enlèvement de son neveu et attire l’attention sur le fait que les jeunes qui s’opposent à ce gouvernement sont enlevés les uns après les autres.

« S’il y a un crime, il y a la loi de la République de Turquie. Alors pourquoi font-ils disparaître de force des gens? »  demande Elvan, ajoutant que ce qui se passe ressemble aux années sombres des années 1990 en Turquie.

« Le vice-président d’un parti d’opposition est lynché au milieu de la rue, des gens sont jetés d’hélicoptères ou enlevés en plein jour. Vous aimerez peut-être l’opinion politique du peuple, vous n’aimerez peut-être pas ça,  ne peut pas faire ça. »

Soulignant qu’il n’y a pas de sécurité pour la vie au point atteint, Elvan a attiré l’attention sur le fait que tout le monde a peur et risque la mort à ce stade.

Ce pays est comme un camion sans freins

Elvan a comparé le pays à un camion sans freins, et a ajouté que le gouvernement devient de plus en plus agressif s’il sent qu’il peut gouverner : « Le gouvernement prend nos impôts, mais au lieu de nous faciliter la vie, il bat les gens, les fait taire, nous enlève la vie. »  Déclarant que la police, qui devrait assurer la sécurité de la société, agit presque comme le tueur à gages du parti politique au pouvoir, Elvan a souligné qu’il n’est pas possible d’accepter cela.

« Ramenez mon neveu sain et sauf »

Elvan a dit que Gökhan connaissait très bien la douleur de ses parents.  Il a ajouté qu’il vit la même douleur qu’il vit depuis 7 ans : « Ils ont assassiné mon enfant en parfaite santé. Je ne peux même pas penser qu’une telle chose est arrivée à mon neveu Gökhan en ce moment; ils devraient nous le ramener sain et sauf. »

Soulignant que personne ne vivra en sécurité dans un pays où il n’y a pas de justice, Elvan a appelé tout le monde à faire preuve de sensibilité et [aux autorités] à expliquer ce qui est arrivé à son neveu Gökhan Güneş

ANF

REPONDRE AU COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici