« Nous résisterons jusqu’à ce qu’Afrin soit libéré »

0
425
SYRIE / ROJAVA – Il y a 3 ans, la Turquie a lancé un assaut militaire contre le canton kurde d’Afrin, dans le nord de la Syrie. Après trois mois de bombardements meurtriers visant délibérément les civils, des centaines de milliers de Kurdes ont dû fuir la région pour échapper à l’armée turque et ses mercenaires islamistes. La majorité des réfugiés d’Afrin se sont installés dans des camps du canton voisin de Shehba.
 

Hier, à l’occasion du troisième anniversaire de l’invasion turque, le conseil du canton d’Afrin a organisé une marche dans le camp de Berxwedan avec la participation des habitants de Fafin et d’Ehdas pour protester contre l’occupation d’Afrin par l’État turc.

La marche a été suivie d’un rassemblement. Les habitants tenaient une bannière disant «Non à l’occupation», «Nous gagnerons avec l’esprit des martyrs» et «Non au changement de la structure démographique».

Le rassemblement organisé sur la place du camp Berxwedan a commencé par une minute de silence.

S’exprimant lors du rassemblement, Hêvin Elus, membre du Conseil des familles des martyrs d’Afrin, a condamné les attaques de l’Etat turc contre les habitants d’Afrin.

Déclarant que les habitants d’Afrin résistent toujours, Hêvin Elus a déclaré: ‘Nous avons résisté pendant 58 jours. La résistance d’Afrin a écrit son nom dans l’histoire en lettres d’or. »

Le membre du conseil du camp de Serdem, Şoreş Isa, a déclaré: « L’Etat turc continue de commettre des crimes contre la population d’Afrin. Ils jouent avec la structure démographique. Notre lutte continuera jusqu’à ce qu’Afrin soit libéré. »

 

REPONDRE AU COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici