IRAN. Les députés kurdes critiquent les abus visant les nationalités non persanes

1
433
IRAN / ROJHILAT – Quinze députés kurdes ont critiqué les abus répétés visant les nationalités non persanes en Iran. L’un des députés a déclaré que les Kurdes étaient le plus vieux peuple autochtone d’Iran.
 
Les parlementaires kurdes en Iran ont adressé une lettre ouverte au dirigeant iranien, Ali Khamenei, dans laquelle ils critiquaient les « insultes répétées aux nationalités du pays de la part des responsables et des invités des programmes télévisés iraniens ».
 
Un présentateur de télé se moque d’un tenu traditionnel kurde
 
Selon Asharq Al-Awsat, la critique intervient après qu’un programme télévisé sur la chaîne officielle 2 a suscité la colère des Kurdes d’Iran, le présentateur ayant comparé, d’un air moqueur, le vêtement folklorique kurde à des « vêtements de bergers » et a demandé à son invité, un universitaire kurde, la raison de porter un tel vêtement, et en retour, l’invité répond d’une manière calme en expliquant la signification du vêtement masculin kurde et ses racines historiques, en disant que cela était le symbole de se débarrasser de l’emprise de l’injustice.
 
Dans le message, le parlementaire a critiqué l’approche de la télévision iranienne face aux personnes d’autres nationalités, avertissant qu’elle était « erronée et opposée à la sécurité et à la cohésion nationales », et a indiqué que la télévision iranienne s’employait ainsi à « répandre la haine, la falsification et les abus. »
 
Le député Kamal Por Hosseini a déclaré dans un ultimatum adressé à la télévision depuis la tribune parlementaire, que « le peuple kurde est parmi les nationalités les plus anciennes (…) d’Iran. Pourquoi sur la télévision nationale (…) il y a des insultes quotidiennes contre les nationalités iraniennes telles que les Kurdes, les Lors, les Turkmènes et les Baloutches? »
 
Le député a demandé: « Pourquoi autorisez-vous [qu’on] insulte les nationalités iraniennes d’autres origines? Nous, les Kurdes, ne permettrons à personne d’offenser les nationalités. »
 

1 COMMENTAIRE

  1. Si ce n’est pas l’opposition politique qui irrite le pouvoir des mollahs en Iran (tout comme en Turquie d’ailleurs), c’est sur l’habillement que se jette l’opprobre et le mépris. Triste constat que ce soient les Kurdes qui doivent encore faire les frais d’une telle ségrégation.

REPONDRE AU COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici