Les Kurdes yézidis d’Artsakh rattrapés par la barbarie turco-ottomane

0
472
La guerre azéro-turque a rattrapé les Kurdes yézidis et leurs frères arméniens qui avaient survécu aux génocides des peuples non-turco sunnites par l’empire ottoman le siècle dernier.
 
Les journalistes Demir Sonmez et Shant Sevag ont filmé les lamentations des Yézidis lors des obsèques de Têmûr Kotoyan, un soldat yézidi de 18 ans tué le 7 novembre par l’Azerbaïdjan pendant les attaques contre la région de Chouchi (Laçin)…

On estime à 30 le nombre de soldats yézidis tués pendant la guerre d’Artsakh, tandis que 30 civils yézidis sont portés disparus. Le frère de Têmür, Onnig Kotoyan, 20 ans, est porté disparu alors qu’il combattait sur le front de la ville de Jebrail.
 
« Arménie, aujourd’hui au Karabagh:
 
« Nous avons, nous, les Yézidis, et nos frères et sœurs Arméniens, les mêmes victimes qu’à Shengal, de la main des Turcs. Yézidis et Arméniens, nous sommes des peuples frères, nous partageons un même chagrin.
 
Depuis des millénaires les peuples yézidi et arménien existent. Dieu nous donne la paix, au peuple arménien ainsi qu’au peuple Yézidi. Qu’il nous sauve, ici comme à Shengal.
 
Notre peine est la même. Je le redis, il n’y a pas de différence entre le peuple arménien et le peuple yézidi. Nous sommes frères, ma douleur est la douleur de tous, leur douleur est aussi ma douleur. »
 
Vidéo et texte via Demir Sonmez et Shant Sevag

REPONDRE AU COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici