La Turquie continue l’annexion du Rojava à travers les murs d’occupation

0
794
SYRIE / ROJAVA – L’État turc a construit un mur d’annexion de 415 km de long à travers des régions kurdes du Rojava, allant de Derik à Kobanê en 2016-2017. La communauté internationale et le régime syrien approuvent l’occupation turque en Syrie de par leur silence.
 
Des fils de fer barbelés ont été placés sur le mur qui a été achevé en 2017. Ce mur de 3 mètres de haut est la plus grande preuve de l’occupation du territoire syrien par l’Etat turc. (Ce mur construit par la Turquie est le troisième plus long mur au monde après la Grande Muraille de Chine et le mur USA-Mexique.) De plus, même si l’État turc a violé toutes les conventions et lois internationales en Syrie, la communauté internationale, en particulier le gouvernement de Damas, est restée silencieuse face à tous ces crimes.
 
2 700 000 m² de terre annexée à la Turquie
 
Les villages de Goran, Qere Mox et Aşmê, dans le nord de Kobanê, et les villages le long de la frontalière Amûdê-Dirbêsiyê, dans la région de Cizire sont annexés à la Turquie par le mur d’occupation construit le long de la frontière sur le sol syrien.
 
Au total, 95 villages, dont ceux d’Afrin, au nord d’Alep, de Serêkaniyê et de Girê Spî, sont ainsi annexés au territoire de la Turquie. Selon les données de l’Organisation des Droits de l’Homme de Cizire, environ 2 700 000 mètres carrés de terre sont occupés par la Turquie. 
 
Des murs et des massacres
 
Entre-temps, environ 13 000 oliviers et pistachiers ont été coupés pour construire ces murs d’annexion. Des centaines de personnes ont protesté à Qamishlo et à Kobanê, surtout après la construction du mur à Afrin. Les forces de l’État turc ont tué 4 civils en attaquant les manifestants.
 
Malgré les murs construits par l’État turc, les villageois luttent pour se rendre dans leurs champs. Les soldats turcs qui prennent pour cible les civils en route vers leurs champs rajoutant de nouveaux crimes à leurs crimes visant les civils.
 

REPONDRE AU COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici