L’IRAN a exécuté 4 prisonniers dans la ville kurde d’Orumiyeh

0
211
IRAN / ROJHILAT – Le régime sanguinaire iranien a exécuté 4 prisonniers accusés de meurtre à Orumiyeh le jeudi 29 octobre 2020.
 
L’ONG des droits humains, Kurdistan Human Rights Network (KHRN) a obtenu des informations selon lesquelles Yasser Cheshmeh Anvar, Ali Malekzadeh et Zinolabedin Hosseinzadeh avaient été condamnés à mort en public il y a environ six ans pour le meurtre de cinq personnes à Orumiyeh, mais la condamnation à mort a été exécutée à la prison centrale d’Orumiyeh en raison de l’épidémie du coronavirus et de l’opposition du procureur d’Orumiyeh.
 
Un autre prisonnier exécuté était Musa Rahmani d’Orumiyeh qui a été condamné à mort il y a quelques années.
 
Ils ont été transférés avec un autre prisonnier nommé Morteza Nouri du quartier des travaux forcés à l’isolement pour purger leur peine.
 
Morteza Nouri, qui a été transféré à l’isolement avec les quatre prisonniers hier pour purger sa peine, a été renvoyé dans la salle de travail après avoir obtenu la clémence de la famille de la victime.
 
KHRN a publié un rapport sur la tentative de suicide d’Ali Malekzadeh hier soir. Le prisonnier a coupé la veine de sa main à l’isolement. Il a été renvoyé à l’isolement après avoir été transféré dans un centre médical pour y être soigné. (Kurdistan Human Rights Network)
 
En 2018, les Kurdes représentaient 28 % des personnes exécutées en Iran, alors qu’ils ne constituent qu’environ 10 % de la population.

REPONDRE AU COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici