ROJAVA. Les habitants se rendent aux cimetières à l’occasion de la fête de l’Aïd al-Adha

0
118
SYRIE / ROJAVA – À l’occasion de la fête islamique du sacrifice, les Kurdes se rendent en masse aux cimetières pour commémorer leurs morts et les milliers de martyrs tombés face à DAECH et aux forces de la Turquie.
 
Pour plus de 1,8 milliard de musulmans, la fête du sacrifice de l’Aïd al-Adha a commencé aujourd’hui. Traditionnellement, le premier matin de la fête du sacrifice de quatre jours, la visite de la mosquée se termine par une promenade au cimetière pour commémorer les parents décédés. Dans tout le nord et l’est de la Syrie, des gens se sont rassemblés dans les nombreux cimetières pour prier pour leurs parents décédés. La sécurité intérieure (Asayish) avait pris des précautions de haute sécurité à l’avance, les volontaires, les pompiers et les ambulanciers restent debout aux entrées du cimetière.
 
Avec l’Aïd al-Adha, les musulmans honorent le prophète Abraham, qui, selon la tradition, était prêt à sacrifier son propre fils dans la confiance en Dieu. Au dernier moment, Dieu a empêché le sacrifice et Abraham a sacrifié un agneau à la place. Ce test d’Abraham est également transmis dans la Bible et la Torah. Abraham est considéré comme l’ancêtre des trois religions monothéistes en raison de sa confiance illimitée en Dieu.
 

REPONDRE AU COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici