TURQUIE. Une femme yézidie sauvée à Ankara

0
231
ANKARA – Une femme yézidie qui a été enlevée à l’âge de 16 ans lors du massacre de 2014 à Şengal par l’Etat islamique, a été retrouvée dans une maison à Ankara / Sincan. La femme, qui était gardée comme esclave dans la maison d’un membre de DAECH, a été achetée et sauvée par ses proches.
 
Zozan K. (22 ans), qui était retenue prisonnière dans une maison du district de Sincan à Ankara, a pu être libéré grâce aux efforts de ses proches réfugiés en Australie. Zozan K. a été achetée sur internet amenée à Ankara il y a 10 mois. Zozan a subi le viol systématique, elle porte des brûlures de cigarettes et des coupures de rasoir sur le corps et a des problèmes dus à la malnutrition. (Via Duvar)
 
Il y a déjà eu d’enfants yézidis retrouvés en Turquie et il y a probablement d’autres enfants et femmes yézidis tenus par des islamistes en Turquie après qu’ils ont été capturés à Shengal, dans le nord de l’Irak.
 
Le 3 août 2014, il y a six ans, DAECH (l’Etat islamique -EI) a commis un génocide et un féminicide à Shengal en massacrant des milliers de Kurdes yézidis et en capturant des milliers femmes et enfants réduits à l’esclavage. Un génocide qu’ils qualifient de « 74e ferman (décret) » car ils ont été persécutés tout au long de leur histoire, mais les plus importants des massacres des Yézidis ont été commis par les Ottomans à partir du seizième siècle. Aujourd’hui, c’est la Turquie qui menace les Yézidis dans la tradition héritée de l’empire ottoman et découvrir des esclave yazidis en Turquie n’est pas un hasard.
 

REPONDRE AU COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici