Une mère kurde et son fils protègent ensemble le Rojava

0
760
ROJAVA – AIN ISSA –  Sara Mihemed et son fils ont rejoint la révolution du Rojava ensemble et sont maintenant avec les forces de sécurité à Ain Issa.
 
Femmes, hommes, mères, pères… des familles entières de Kurdes participent à la protection du Rojava contre les groupes terroristes et l’Etat turc. Sara Mihemed et son fils font partie de ces familles. Elle est maintenant à la fois sa mère et sa commandante au sein des forces de défense civile à Ain Issa. En tant qu’asayish (sécurité publique), ils assurent la sécurité de la ville ensemble.
 
« Nous protégeons la ville et notre pays contre les forces d’occupation. Mères, pères, fils et filles participent ensemble à notre révolution. Nous ne voulons pas que les gangs djihadistes envahissent notre pays. C’est pourquoi mon fils et moi avons décidé de protéger notre pays. Pour cela, tout le monde doit se serrer les coudes et participer aux rangs de la résistance », dit Sara.
 
Elle est heureuse que son fils soit également présent : « Mon fils a rejoint l’association de son plein gré et de sa propre volonté. Normalement, c’est difficile pour une mère, mais je suis heureuse et fière de mon fils. Nous construisons la résistance côte à côte et nous voulons rendre service à la population. Dans la révolution du Rojava, les femmes et les hommes, les jeunes et les vieux, comptent autant. Nous n’avons pas d’autre choix que de nous défendre contre les attaques turques. Ils veulent nous chasser de notre terre. Nous devons nous défendre ».
 
Le fils de Sara, Mihyedin Ehmed Saleh, est d’accord avec elle : « Nous sommes tous deux avec les Asayish de Ain Issa et nous travaillons pour protéger le peuple des attaques de l’État turc. Notre travail consiste à contrôler l’accès à la ville ».
 

REPONDRE AU COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici