L’université du Rojava ou la fin de l’enseignement élitiste

0
576
SYRIE / ROJAVA – Avec la création de l’université du Rojava, les Kurdes syriens ont voulu mettre fin à l’enseignement élitiste qui tend à diviser la société en deux catégories : une classe d’élites dirigeant la société et l’immense majorité de la société reléguée au rang d’ignorants incapables de réfléchir aux problèmes de la société et qui ont besoin des premiers pour être dirigés à tous les niveaux. 
 
L’université du Rojava, fondée en juillet 2016 à Qamishli, la capitale de la région autonome de facto de la Fédération démocratique de Syrie du Nord et d’Est, propose des programmes d’études en médecine, ingénierie, sciences, arts et sciences humaines – dont la jineoloji. En outre, l’université propose des programmes pour l’enseignement primaire et la littérature kurde. Depuis 2017, l’université entretient un partenariat avec l’Université Paris 8, à Saint-Denis, en France.
 
Plus de 700 étudiants suivent les cours d’arts, de jinéologie, de pétrochimie, d’agriculture, de beaux-arts et de pédagogie avec des cours dispensés en kurde (la principale langue d’enseignement), en arabe et en anglais.
 
En raison de l’invasion et de l’occupation d’Afrin par la Turquie en 2018, de nombreux étudiants de l’Université d’Afrin se sont vu attribuer des places à l’Université du Rojava pour poursuivre leurs études.
 
Lors de sa visite à l’université, David Graeber avait déclaré que l’université du Rojava était une renaissance en matière de l’enseignement universitaire.
 
Un système éducatif démocratique 
 
L’enseignement à l’université est basé sur des supports de cours préparés conformément au modèle d’administration autonome démocratique.
 
Le système éducatif de l’université fonctionne différemment du système éducatif des autres universités dans le monde. Ce qui différencie essentiellement l »université du Rojava des autres universités est l’accès des couches populaires à l’enseignement supérieur, et ce, dans une région en guerre. Toute personne désireuse de s’inscrire aux cours de l’Université du Rojava, peut le faire après un entretien lors duquel elle explique les raisons de sa démarches. La personne n’a aucunement besoin de présenter un diplôme d’accès aux études universitaires, comme cela est le cas dans de nombreux pays du monde.
 
Au lieu d’être basé sur des examens, un système permanent d’évaluation est appliqué à l’université, et l’enseignement est dispensé en langues kurde et arabe.
 
Une autre caractéristique qui rend l’université différente est que l’université est gérée selon le modèle de l’administration autonome, ce qui signifie que les étudiants et les enseignants participent à la gestion de l’université.
 
8 facultés
 
Le campus central de l’Université du Rojava est situé à Qamishlo. Les autres campus sont situés à Rimêlan et à Hesekê. L’université compte 8 facultés, ainsi que la faculté nouvellement ouverte : Faculté d’agriculture, Faculté des arts, Faculté de littérature kurde, Jineoloji, Faculté de génie pétrolier et de pétrochimie, Faculté des sciences de l’éducation et Faculté d’architecture et d’écologie.
 
La Faculté des sciences de l’éducation compte également 7 départements : histoire, géographie, sciences académiques, mathématiques, physique, chimie et sciences.
 
L’année dernière, la Faculté administrative et financière a été ouverte à l’Université et le personnel nécessaire à la faculté a été engagé.
 
Conditions d’inscription
 
Chaque département de l’université attribue 10 % des places aux familles des martyrs.
 
Autre fait remarquable de la nouvelle année scolaire, le comité d’éducation de Cizre a réduit les conditions d’admission à l’université.
 
Masûd El Mihemed, membre du conseil d’administration de l’université du Rojava, a déclaré qu’une telle décision avait été prise pour lever les obstacles devant les étudiants qui ne souhaitent pas s’inscrire à l’université. Masûd a déclaré qu’ils étaient confrontés à ce problème, en particulier dans le département de littérature kurde.
 
Ouverture d’une faculté et trois départements supplémentaires
 
Pour l’année 2019-2020, la commission de l’éducation et de la formation de Cizre a ajouté de nouveaux départements aux départements existants. En plus de la Faculté d’architecture et d’ingénierie écologique qui couvre cinq années d’enseignement, l’enseignement du technicien de la construction qui couvre deux années d’enseignement, la traduction et l’interprétation anglaises qui couvrent deux années d’enseignement et un lycée mécatronique qui couvre trois années d’enseignement ont été ouverts.
 
 

REPONDRE AU COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici