Trois personnes acquittées dans le procès d’Özgür-Gündem

0
212
TURQUIE / ISTANBUL – Dans le procès contre les auteurs et rédacteurs en chef du quotidien pro-kurde Özgür Gündem, qui a été fermé par décret, trois des accusés (Asli Erdogan, Necmiye Alpay et Bilge Aykut) ont été acquittés.
 
Le procès controversé de neuf accusés, dont l’écrivaine Aslı Erdoğan, la linguiste Necmiye Alpay et l’avocate Eren Keskin, qui étaient jugées pour des accusations de terrorisme en rapport avec leur travail pour le quotidien pro-kurde Özgür Gündem, qui a été fermé par un décret d’urgence, a pris fin vendredi à Istanbul.
 
Le propriétaire du journal, Kemal Sancılı, Eren Keskin, Necmiye Albay et les journalistes Inan Kizilkaya et Zana Kaya ont participé à l’audience qui a été observée par les députés du HDP Ahmet Şık et Züleyha Gülüm, député du CHP Sezgin Tanrikulu, doctoresse Şebnem Korur Fincancı, présidente de la Fondation des droits de l’homme Turquie (TIHV) et a reçu le Prix Hessian Peace en 2018, ainsi que de nombreux journalistes.
 
Aslı Erdoğan n’était pas présente; depuis septembre 2017, la romancière vit en Allemagne. Il y un an, elle avait été arrêtée avec d’autres employés de journaux au cours de la procédure préliminaire contre Özgür Gündem et avait été emprisonnée pendant quatre mois. Aujourd’hui, le tribunal l’a acquittée de l’accusation « tentative de porter atteinte à l’intégrité de l’État » et « d’appartenance à un groupe terroriste ». En outre, le tribunal a ordonné la clôture des poursuites contre l’auteur pour « propagande terroriste ».
 
D’autres acquittements ont été prononcés pour Necmiye Alpay et Bilge Aykut. Le tribunal a ordonné la séparation des dossiers de Keskin, Sancılı, Kaya et Kizilkaya, ainsi que des journalistes exilés Filiz Koçali et Ragıp Zarakolu. Le mandat d’arrêt pour les deux reste en vigueur.
 

REPONDRE AU COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici