GRÈCE – Nouvelle arrivée de Kurdes fuyant la guerre au Rojava

0
451
LAVRIO – Le militant français, Jacques Leleu tire la sonnette d’alarme pour les nouveaux réfugiés kurdes arrivés en Grèce depuis le Rojava. Il appelle à la solidarité pour ces femmes, enfants … qui dorment dans les rues d’Athènes.
 
Voici son message :
 
« Nous sommes dépassés par l’actualité. Un jour nous lançons un appel à la solidarité pour construire l’école (en bois et toile) du camp extérieur de Lavrio.
 
Aujourd’hui nous constatons l’arrivée en masse de Kurdes fuyant la guerre au Rojava. 3 mois sont passés depuis l’attaque de la Turquie et des islamistes. Les premières familles arrivent à Athènes.
 
L’histoire se répète. Il y a 18 mois les camps de réfugiés de Lavrio accueillaient les réfugiés d’ Afrin.
 
Aujourd’hui les kurdes de Lavrio lancent un appel à la solidarité car les deux camps sont saturés. Des familles avec des enfants dorment dans les rues d’Athènes faute de place à Lavrio.
 
Les résidents de Lavrio ont décidé des premières mesures permettant d’accueillir des familles.
 
L’école en construction dans le camp extérieur est transformée en dortoir. Déjà 13 lits ont été installés.
 
Les salles de classes du camp du centre ville sont également transformées en dortoir.
 
Les jeunes qui dorment dans les chambres du camp principal ont cédé leur place aux familles qui arrivent.
 
Des travaux ont commencé pour dédoubler certaines chambres déjà petites. Cela donnera un peu d’intimité aux nouveaux arrivants.
 
Malheureusement la vétusté des bâtiments, jamais entretenus depuis 1945, rend les conditions de vie très précaires (fuite d’eau dans les chambres). Les matelas sont posés sur le sol. L’humidité ne permettra pas de tenir longtemps dans ces conditions.
 
Evidemment les deux camps sont totalement abandonnés par les autorités grecques et européennes. La croix rouge a abandonné les camps en juillet 2017.
 
Aujourd’hui, les deux camps ont besoin, de toute urgence, de matériel de construction, (ciment, cloisons, produits pour assécher les murs …) de lits, de matelas, de couvertures, draps …
 
Dans 7 jours je retournerai à Lavrio pour acheter du matériel.
 
Quelques infos sur les photos que je publie: Voici l’état du camp extérieur lorsqu’il pleut (eau, boue, rats, serpents). Pour mémoire le camp extérieur est au milieu de la décharge municipale. Le but des autorités était de rendre les conditions de vie des kurdes insoutenables. Les photos des tentes datent de début 2018 lors de l’arrivée des réfugiés d’ Afrin. Les deux photos qui montrent les sanitaires ne sont pas floue. Ce sont les douches et lavabos masqués par la buée.
L’image contient peut-être : ciel, arbre, plein air et natureL’image contient peut-être : intérieurL’image contient peut-être : une personne ou plus et intérieurL’image contient peut-être : ciel et plein air
Aujourd’hui la boue, les inondations rendent le camp totalement insalubre. 25 petits enfants vivent dans ces conditions.
 
Honte à l’Europe qui a utilisé les Kurdes pour vaincre DAESH. Aujourd’hui elle les abandonne.
 
La solidarité est l’arme des peuples.
 
PS: notre prochain « convoi solidaire » partira de la région de Grenoble vers le 20 mars. Nous aurons besoin de lits, couvertures, draps, matériel de construction (panneaux de bois …).

REPONDRE AU COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici