ROJAVA. «2020 sera l’année où la révolution des femmes deviendra permanente»

0
575

« Parce que les femmes révolutionnaires secouent leur empire basé sur la violence, l’oppression (…). Ils sont comme des chauves-souris, effrayés par la lumière, vivant dans l’obscurité et mourant dans l’obscurité. Ils essaient de se venger contre notre système démocratique rayonnant en attaquant les femmes. »

 

SYRIE / ROJAVA – Foza Yûsif, membre du comité exécutif du Mouvement pour une société démocratique – TEV-DEM , a fait des évaluations importantes sur les développements et le travail des femmes dans la Syrie du nord et l’est en 2019 dans un entretien publié par le site Women defend Rojava. Elle a décrit la création du conseil des femmes dans la Syrie du Nord et d’Est comme étant l’un des plus grands gains des femmes en 2019, et a déclaré qu’à travers ce conseil, les femmes ont désormais un pouvoir organisé pour résoudre leurs problèmes.

Dans son analyse, elle souligne qu’avec la révolution de la Syrie du nord et d’est, le pouvoir des femmes affecte le monde entier et est un flambeau autour duquel tous ceux qui luttent pour la liberté sont rassemblés.
 
Yûsif a également souligné que ceux qui détiennent au pouvoir craignent le développement de la lutte des femmes et a ajouté: « Parce que les femmes révolutionnaires secouent leur empire basé sur la violence, l’oppression (…). Ils sont comme des chauves-souris, effrayés par la lumière, vivant dans l’obscurité et mourant dans l’obscurité. Ils essaient de se venger contre notre système démocratique illuminé en attaquant les femmes. »
 
Voici l’interview de Foza Yûsif :
 
Comment évaluez-vous le travail militaire, politique et social réalisé par les femmes en 2019?
 
Au cours des 8 dernières années de la crise syrienne, les femmes du nord et de l’est de la Syrie ont connu une révolution constante et ont lutté. Chaque année, les femmes ont pris de nouvelles mesures pour élargir la lutte des femmes. À mon avis, l’un des plus grands gains de 2019 a été la création du «Conseil des femmes de la Syrie du nord et de l’est». Je pense que c’était une étape historique. Parce que le conseil se bat pour que les femmes adoptent une attitude commune avec leurs activités dans l’évolution et le développement de la société. Bien sûr, avec la présence de nombreuses organisations de femmes, ce conseil aura la fonction de parlement des femmes. Parce que de cette façon, les problèmes rencontrés par les femmes ici sont traités et évalués d’un point de vue différent et ils continueront d’être évalués. Bien sûr, en plus de cela, cela fait des femmes une force active dans les activités sociales, politiques et culturelles.
 
La participation au conseil des femmes de différentes ethnies de la région s’est considérablement améliorée. Ceci est très important en termes de travail collectif et de capacité à bénéficier d’expériences différentes.
 
LES YPJ ONT VENGÉ LES FEMMES VICTIMES DES ATROCITÉS DE DAECH
 
Une autre réalisation historique des femmes est la guerre menée par les Unités de défense des femmes YPJ contre l’Etat islamique. La participation des femmes à la lutte contre l’Etat islamique est une réalisation très importante pour les femmes. Les YPJ ont vengé de toutes les femmes qui ont été violées, vendues et soumises à la violence par les gangs de l’Etat islamique. La lutte et le succès des femmes est une lutte et un succès contre le système terroriste à l’esprit patriarcal millénaire. À cet égard, il est extrêmement important et précieux.
 
UNE ATTAQUE MONTRANT QU’ERDOGAN EST L’ENNEMI DES FEMMES
 
Il est également important et sacré que les femmes des rangs des Forces démocratiques syriennes (FDS) participent à la résistance d’honneur contre l’invasion de l’État turc et de ses gangs. La résistance des Ronahi, des Zin et des dizaines de leurs camarades a affecté le monde. Le martyre d’Havrin Khalaf [coprésidente kurde du parti l’Avenir de la Syrie tuée par des mercenaires de la Turquie le 12 octobre, près de l’autoroute M4], et de la mère Aqîde a eu un grand impact sur la conscience humaine en montrant au monde qu’Erdogan est l’ennemi des femmes, qu’il est DAECH lui-même et qu’il est hostile à toutes sortes de mouvements de libération démocratique.
 
Les femmes du nord et de l’est de la Syrie ont mené de nombreuses actions. Comment évaluez-vous ces actions?
 
Dans le sens de la mentalité de tous les segments de la société ; la famille, les femmes, les hommes est très importante pour assurer le progrès. Plus les femmes et les hommes ont une compréhension démocratique, consciente et individuelle de la société, plus la société devient saine et solide.
 
LES RELATIONS FAMILIALES, FEMMES / HOMMES DOIVENT ÊTRE RESTRUCTURÉES
 
La famille est importante pour la formation humaine. Les gens sont d’abord éduqués dans la famille. Cette école doit être développée en permanence, car les parents sont les premiers enseignants de l’individu. Un enseignant qui ne réussit pas ne peut pas élever une génération qui réussit. Par conséquent, les actions menées par les organisations de femmes sont importantes et nécessaires. Nous devons tous savoir comment vivre, comment échanger et comment créer une vie familiale développée. Nous devons également restructurer nos relations avec la famille. Parce qu’un déclin de la mentalité familiale entraîne une crise mentale et a d’autres conséquences. Par conséquent, de nouvelles mesures sont nécessaires dans les relations hommes-femmes. Nous devons lutter contre le phénomène de la violence à l’égard des femmes dans la famille.
 
Il faut aussi savoir très bien que la lutte pour la libération des femmes est aussi une lutte des hommes. Parce qu’un homme qui a du respect pour lui-même et donne de la valeur à sa vie veut vivre avec une femme libre qui a le libre arbitre et la compréhension. Vivre avec un serviteur ne signifie pas amitié. C’est une relation uniquement dans le cadre du propriétaire d’esclaves, ce qui signifie le déclin de la société.
 
LES MÈRES HÉROÏNES ONT DES ENFANTS HÉROS
 
À cela s’ajoute une participation remarquable aux actions et activités organisées contre l’État turc occupant. En lien avec cela, les mères de martyrs sont devenues un symbole d’honneur avec leur attitude courageuse et altruiste contre les envahisseurs. Leur réaction au martyre de leurs enfants avec les tililis (cri de victoire traditionnel des femmes) a été une grande source de pouvoir pour ceux qui ont résisté. Cela a montré que les mères héroïques créaient des héros
 
Depuis le début de la révolution du Rojava-Syrie du Nord et Est, l’État turc et ses gangs ciblent en particulier les femmes. Le meurtre d’Hevrîn Xelef le montre de la manière la plus claire. Pourquoi pensez-vous que les femmes sont ciblées de cette façon?
 
Oui. Erdogan et ses gangs ont peur des femmes libres, courageuses et conscientes. Parce que leur système réactionnaire est basé sur des femmes sans volonté et esclaves et des hommes despotes. Ils n’ont pas seulement peur de notre pouvoir en tant que femmes, ils ont aussi peur de nos cadavres et ils essaient de se venger d’eux. Aussi les cadavres de martyres Barîn Kobanê et Hevrîn Xelefin avaient été soumis à la violence des gangs.
 
LES FEMMES ÉBRANLENT L’EMPIRE DE L’OBSCURITÉ
 
Ils ont la rancune contre les femmes. Parce que les femmes révolutionnaires secouent l’empire qu’ils ont créé par la violence, la persécution (…). Ils sont comme des chauves-souris, effrayés par la lumière, vivant dans l’obscurité et mourant dans l’obscurité. Ils essaient de se venger de notre système démocratique rayonnant en attaquant les femmes. Parce qu’ils savent bien que les femmes sont le fondement du système social, et asservir les femmes signifie les retirer de la société. Par conséquent, ce n’est pas une coïncidence s’ils ciblent les femmes, c’est la politique et l’idéologie sur lesquelles l’AKP [parti au pouvoir en Turquie] est basé.
 
Le pouvoir des femmes affecte le monde entier et est devenu un flambeau autour duquel sont réunis tous ceux qui luttent pour la liberté. La mentalité d’Erdogan veut éteindre ce flambeau et briser l’espoir des femmes. contre cela, la révolution des femmes persiste avec insistance et continue d’évoluer. Cibler les femmes ne rompt pas notre volonté, au contraire, cela montre que nous sommes sur la bonne voie et nous incitent à nous engager plus étroitement dans la lutte.
 
Quel message souhaitez-vous transmettre aux femmes pour l’année 2020?
 
En tant qu’administration des femmes, nous avons réalisé une révolution sociale. Aucun pouvoir ne peut briser notre espoir de vie libre et honorable. Le viol et les attaques immorales contre les cadavres de femmes ne peuvent pas nous faire reculer. Au contraire, cela nous donne la force de continuer notre chemin.
 

REPONDRE AU COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici