Rencontre féministe mondiale au Chiapas

0
584
Environ 3 200 femmes du monde entier sont réunies dans les montagnes du Chiapas pour participer à la « 2e Rencontre Internationale des Femmes Combattantes », organisée par l’Armée zapatiste de libération nationale (EZLN) dans la jungle de Lacandon. Des femmes du Rojava ont envoyé une vidéo à la réunion.
 
Des femmes venues d’Argentine, d’Allemagne, du Pérou, d’Espagne et des États-Unis ont rejoint le site « Les empreintes de la Comandante Ramona » où environ 200 ex-combattantes sont entrées sur le site vêtues de leur veste verte habituelle, armées d’arcs et de matraques.
 
La délégation de femmes du Rojava n’a pas pu se rendre à la rencontre à cause des attaques d’invasion turques visant les Kurdes et d’autres minorités ethniques et religieuses de la région. Un message vidéo de solidarité a donc été envoyé par le mouvement des femmes Kongra Star, au nom des femmes de la Syrie du nord et de l’est.
 
La porte-parole zapatiste, la commandante Amada, a remercié les participantes d’avoir répondu à la brève réunion, consacrée à la violence contre les femmes dans le monde.
 
« De nos jours, bien qu’ils prêchent qu’il existe de nombreuses avancées pour les femmes, la vérité est qu’être une femme n’a jamais été aussi meurtrier auparavant dans l’histoire de l’humanité », a déclaré Amada.
 
« Ils disent que les femmes sont maintenant prises en compte, mais ils continuent de nous tuer. Ils disent qu’il y a maintenant plus de lois protégeant les femmes, mais ils continuent de nous tuer. Ils disent qu’il est maintenant très bien vu de bien parler des luttes des femmes, mais ils continuent de nous tuer », a-t-elle ajouté.
 
La commandante Amanda a envoyé sa solidarité aux familles et aux mères victimes de féminicide.
 
« Nous voulons envoyer un câlin spécial aux familles et aux amis des femmes disparues et assassinées. Un câlin qui vous fait savoir que vous n’êtes pas seule. Avec notre mode et à notre place, nous accompagnons votre demande de vérité et de justice. »
 

REPONDRE AU COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici