ROJAVA. Ain Issa menacé de famine après l’occupation de son principal silos par la Turquie

0
757
SYRIE / ROJAVA – Les autorités d’Ain Issa craignent de plus en plus de perdre le stock stratégique de farine après que l’armée d’occupation turque et ses mercenaires ont pris le contrôle des silos de Sharkrak, alors que l’autre silo peut difficilement approvisionner le district en farine pendant plus de deux mois et demi.
 
La région d’Ain Issa dispose de deux silos pour le stockage du blé : les silos de Mashrafa Ain Issa et Sharkrak, dans lesquels est stocké le blé, la nourriture de base des populations une fois transformé en farine.
 
Les deux silos abritent environ 111 000 tonnes de blé : 100 000 tonnes à Sharkrak et 11 000 tonnes à Mashrafa, à Ain Issa.
 
La capacité du silo de Sharkrak était de 120 mille tonnes avant sa destruction par les groupes qui ont successivement occupé l’infrastructure de la région, et l’Administration autonome a réhabilité 90% des silos l’année dernière à un coût d’environs 125 millions livres syriennes pour recevoir les récoltes de blé.
 
L’an dernier, le Comité économique du district d’Ain Issa a reçu 48 000 tonnes de blé et 50 000 tonnes d’orge dans un réservoir souterrain à l’intérieur des silos. Les silos de Mashrafa Ain Issa ont été complètement remplis.
 
L’armée turque a occupé les silos de Sharkrak situés à 12 kilomètres au nord-est du district le 9 de ce mois, empêchant cet accès aux silos pour transporter le reste du blé.
 
Selon des sources confidentielles, l’armée d’occupation turque et ses mercenaires ont amené des camions de transport pour piller le blé stocké à l’intérieur des silos, en plus du matériel qui s’y trouve, ce qui a suscité l’inquiétude des autorités quant à la perte du stock stratégique de la population d’Al-Nahiya.
 
Cheikh Muhammad Abdo, responsable des silos de Sharkrak, a déclaré que les silos contiennent actuellement environ 16 mille tonnes de blé, en plus de 25 mille tonnes d’orge.
 
Abdo a souligné que l’entrepôt des silos dans le district fournit au nouveau moulin du district d’Ain Issa 30 tonnes de farine par jour, et le distribue aux boulangeries du district et de ses villages.
 
Le cheikh a indiqué que si les mercenaires pillaient les stocks des silos de Sharkrak, leurs stocks de blé dans le deuxième silo ne suffiraient que pour deux mois et demi au maximum.
 
Le silo d’Ain Issa ne contient actuellement plus que 2 000 tonnes de blé.
 

REPONDRE AU COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici