ROJAVA. La Turquie vole le blé et l’orge des silos de Shirkirak

0
1024
SYRIE / ROJAVA – L’Observatoire syrien des droits de l’Homme a publié un article concernant le vol par la Turquie des céréales des silos de la ville de Tal Abyad et de Sluk, dans campagne nord de Raqqa :
« Au vu des forces russes, les forces turques et leurs mandataires syriens continuent de transporter des céréales des silos de Shirkirak vers la Turquie
 
L’Observatoire syrien des droits de l’Homme (OSDH) a été informé que les factions soutenues par la Turquie continuent de transporter des céréales des silos de Shirkirak, dans la campagne nord de Raqqa, vers le territoire turc, où de nouvelles quantités de céréales ont été acheminées aujourd’hui matin vers la Turquie, escortées par des véhicules turcs.
 
Des sources ont ajouté que cette action a été menée au vu et au su des forces russes qui se trouvent à proximité de la zone, mais elles n’ont rien fait.
 
Il est à noter que les forces et factions turques ont imposé leur contrôle sur les silos de Shirkirak le 18 novembre, et les silos du village contiennent d’énormes quantités de blé et de stocks de céréales.
 
Le 11 décembre, l’OSDH a obtenu de nouveaux détails sur les violations commises par les forces turques et leurs factions loyales dans les zones sous leur contrôle dans le cadre de l’opération militaire « Sources de la paix ».
 
Selon ces informations, les factions soutenues par les Turcs continuent de voler les récoltes de blé et d’orge des silos de la ville de Tal Abyad et de Sluk.
 
Des sources fiables ont déclaré que  » (M.Z.) le commandant de la faction Ahrar al-Sharqiyyah et (T.H.) frère du chef du Conseil civil de Tal Abyad ainsi que d’autres personnes, ont acheté les récoltes volées dans les silos de Tal Abyad et de Sluk, à al-Jabha al-Shamiyyah et Jaysh Al-Islam, et les ont emmenées dans des entrepôts préparés à l’avance près de la station-service Al-Blue ».
 
Selon les sources, les céréales sont vendues à des négociants ayant des liens avec (B.Q.) qui figure sur la liste des sanctions internationales, l’un de ces négociants a été identifié comme (A.S.) l’un des négociants bien connus de la ville d’Al-Raqqah, en coopération avec (T.H.) et (A.F.), dont le premier possède des entrepôts à l’ouest de la station-service d’Al-Abbas dans le village d’Al-Ferja, dans la campagne de Tal Abyad.
 
« En outre, il existe un deuxième grand point de rassemblement appartenant à (N.K.) et à plusieurs de ses proches qui utilisent la zone située à l’ouest du rond-point d’Al-Mahkama Al-Jadidah pour stocker les récoltes volées sous le commandement de la faction d’Al-Jabha al-Shamiyyah », ajoutent les sources.
 
Selon les informations obtenues par l’OSDH, les silos de « al-Dehliz » à Sluk contenaient 1 400 tonnes de blé, tandis que les silos de  » Al-Sakhrat  » au sud de Tal Abyad contenaient 11 000 tonnes de blé. Des sources ont ajouté que  » les deux silos avaient contenu 26 000 tonnes d’orge, et qu’il y a également des silos à (Shirkirak) au nord de Al-Raqqah, avec 9 000 tonnes de blé et 11 000 tonnes d’orge ».
 
Des sources fiables ont confirmé que ces quantités de céréales sont acheminées vers la Turquie, après que de grandes quantités ont été transportées des silos d’Al-Dehliz dans la ville de Sluk et des silos d’Al-Sakhrat dans le sud de Tal Abyad, et qu’une partie d’entre elles ont été stockées dans les entrepôts de Tal Abyad, après le couvre-feu imposé dans les zones du soi-disant « Sources de la paix ».
 
Les sources ont ajouté « selon des informations fiables, le couvre-feu incluait la circulation des véhicules à l’exception des ambulances ». En outre, le Conseil civil de Tal Abyad est ordonné de transporter le grain et le coton des silos, sans mentionner la destination vers où ils ont été transportés, et le chef du soi-disant « Conseil civil de Tal Abyad » a dit précédemment que le couvre-feu à être imposé dans « Tal Abyad » et « Sluk » pour des raisons de sécurité, de 23h00 à 5h00″.
 

REPONDRE AU COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici