TURQUIE. Des maisons d’Alévis taguées à Mersin

0
172

TURQUIE – MERSIN – Plusieurs maisons d’un quartier alévi ont été taguées dans la ville de Mersin.

Les résidents d’un quartier à majorité Alévis de la ville de Mersin, dans le sud de la Turquie, sont alarmés après avoir découvert plusieurs dates marquées sur leurs maisons, alors que des informations font état d’actes similaires dans d’autres régions visant la minorité religieuse alévie.

Les habitants de la ville ont informé la police après qu’une vingtaine de maisons aient été marquées de dates différentes dans le quartier Piris Reis de la ville de Yenişehir.

Cette information intervient au moment où un incident similaire est survenu la semaine dernière lorsque des maisons appartenant à des Alévis et à des Kurdes dans le district de Karşıyaka, à İzmir, ont été marquées d’une croix rouge, ce qui a incité les habitants à en informer la police.

L’alévisme est la deuxième croyance la plus répandue en Turquie après l’islam sunnite. Branche de l’islam qui combine les traditions chiite, soufie et sunnite, les adeptes de l’alévisme ne sont pas considérés comme des musulmans par de nombreux groupes en Turquie en raison de leurs croyances laïques et de leur acceptation de boire de l’alcool, entre autres pratiques.

«Il y a de la tension dans le quartier depuis hier. Nous ne savons pas ce que ces dates signifient », a déclaré un habitant du quartier de Piris Reis.

«Si ces dates mentionnent des travaux de construction ou d’entretien dans le quartier, ils auraient pu nous en informer au préalable», a ajouté le résident. (Ahval)

Depuis la création de la République turque en 1923, les Alévis de Turquie ont lutté pour obtenir une reconnaissance officielle et la liberté de religion, mais leurs appels n’ont pas encore été entendus. Au lieu de cela, ils ont été exposés à plusieurs massacres et attaques meurtrières.

Parmi les principaux pogroms et massacres perpétrés en Turquie contre les Alevis ou Kurdes alévis, on peut citer :

Le massacre de Kocgiri en 1921

Le massacre de Dersim entre 1937 et 1938

Le massacre d’Erzincan Zini Gedigi en 1938

Le massacre de Malatya en 1978

Le massacre de Maras en 1978

Le massacre de Çorum en 1980

Le massacre de Sivas en 1993

Le massacre d’Istanbul, dans le quartier en 1995

 

 

 

 

REPONDRE AU COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici