Les Kurdes s’invitent à la fête de l’Humanité

0
199
PARIS – Quand on sait que la traditionnelle fête de l’Humanité est l’occasion pour tous les peuples opprimés du monde de porter à la connaissance du public leurs luttes et l’oppression dont ils sont victimes, on ne s’étonnera pas de la présence des Kurdes à cette fête populaire née il y a 89 ans.
 
Cette année encore, il y aura de nombreux stands consacrés aux Kurdes, dont celui de l’Association de solidarité France – Kurdistan, celui du Conseil démocratique kurde en France, co-géré par le Mouvement des femmes kurdes en France et le centre culturel kurde (Ahmet Kaya) de Paris.
 
Du 13 au 15 septembre, des artistes, des militants, des politiciens kurdes … se relayeront aux stands kurdes pour faire découvrir la cuisine, musique et culture kurdes, pour parler du peuple kurde, de la lutte menée par les femmes et hommes kurdes, des prisonniers politiques kurdes, dont Selahattin Demirtas qui nous a révélé le grand écrivain qui sommeillait en lui durant son temps de captivité dans une prison turque depuis près de trois ans maintenant. 
 
Deux de ces rendez-vous importants à ne pas manquer auront lieu au stand de France – Kurdistan le samedi 14 septembre, à partir de 17 heures. En effet, l’éditrice de Selahattin Demirtas, Emmanuelle Collas Galaade sera sur le stand du France – Kurdistan pour un débat autour d’ « Et tournera la roue« , le deuxième roman de Demirtas sorti le 6 septembre dernier. A 18 heures, toujours sur le même stand, il y aura le grand rendez-vous de soutien aux maires HDP destitué.es dans les trois villes kurdes de Turquie.  
 
Alors, si vous voulez apprendre plus sur le peuple kurde et passer des moments agréables en compagnie des Kurdes et de leurs ami.es, RDV à la fête de l’Humanité dès le 13 septembre prochain.
 
Aucune description de photo disponible.L’emplacement du stand de France – Kurdistan à la fête de l’humanité, via Sylvie Jan.

La fête de l’Humanité a lieu au arc Départemental Georges-Valbon, à La Courneuve, en région parisienne.

 
 
 

REPONDRE AU COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici