Début des patrouilles turco-américaines à la frontière du Rojava

0
137
SYRIE / ROJAVA – Les forces américaines et turques ont commencé dimanche des patrouilles conjointes dans le nord-est de la Syrie, en coordination avec les Forces démocratiques syriennes (FDS) dirigées par les Kurdes.
 
La première patrouille était composée de six véhicules blindés turcs, de quatre véhicules blindés américains et de deux véhicules américains anti-mines, appuyés par un appui aérien intensif fourni par des hélicoptères américains et turcs, a rapporté l’agence de presse locale North Press.
 
La patrouille s’est dirigée vers les villages de Hashisha et de Guilan, situés à 30-35 km à l’est de Tal Abyad.
 
Mustafa Bali, responsable des FDS, a déclaré que «les patrouilles américano-turques se dérouleront de la manière coordonnée et convenue entre les FDS et la coalition dans la zone du mécanisme de sécurité où nos forces se sont retirées et laissées aux unités de protection des frontières des conseils locaux».
 
Il a poursuivi: « Les forces de protection des frontières formées par la coalition en coordination avec les conseils militaires locaux combleront le vide où nos forces se sont retirées. »
 
Il a ajouté que les conseils militaires locaux assureraient la stabilité et « auront un effet positif sur notre lutte contre les vestiges de Daesh [l’État islamique] ».
 
Les patrouilles conjointes font partie d’un plan de sécurité convenu antérieurement entre Washington et Ankara au début du mois d’août.
 
Ce plan est conçu pour répondre aux préoccupations spécifiques de la Turquie, qui souhaite que des zones situées le long de sa frontière soient débarrassées des Unités de protection du peuple kurde (YPG), groupe qui assure la direction militaire des Forces démocratiques syriennes (FDS) soutenues par les États-Unis.
 
La Turquie considère le YPG comme la branche syrienne du Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK). Les YPG ont nié ces liens et ont souvent accusé la Turquie de soutenir l’État islamique par le passé.
 
Selon une déclaration antérieure du commandement de l’armée américaine en Europe (EUCOM), le plan prévoit « la sécurité dans le nord-est de la Syrie afin que l’Etat islamique ne puisse pas renaître et permet à la coalition de rester concentrée sur la réalisation de la défaite durable de l’Etat islamique ».
 
Ce n’est pas la première fois que des patrouilles conjointes américano-turques sont effectuées en Syrie.
 
Des patrouilles conjointes turco-américaines ont débuté le 1er novembre 2018 dans une zone en dehors de Manbij sous le contrôle des FDS, séparant les forces du bouclier de l’Euphrate soutenues par la Turquie et le Conseil militaire de Manbij soutenu par les FDS.
 
C’est cependant la première fois que les troupes turques patrouillent conjointement avec les troupes américaines dans les territoires contrôlés par les FDS.
 

Image d’une patrouille américaine, via le journaliste Mohammed Hassan

REPONDRE AU COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici