Après l’occupation d’Afrin, la Turquie veut envahir le reste du Rojava

0
867
Le président turc Erdogan a déclaré aujourd’hui que son pays allait attaquer les Kurdes du Rojava, dans le nord de la Syrie.
 
L’État turc continue de menacer le nord et l’est de la Syrie après avoir occupé d’autres régions du pays. Aujourd’hui, alors qu’il participait à l’ouverture de l’autoroute et d’un hôpital public dans la ville d’Izmir, Erdogan a réitéré son intention d’attaquer le nord et l’est de la Syrie, tout comme Afrin il y a plus d’un an.
 
Recep Tayyip Erdogan a également déclaré qu’il avait informé la Russie, alliée du régime syrien, et les Etats-unis, alliés des Kurdes dans la lutte contre l’Etat islamique en Syrie, de son attaque « imminente » contre l’est de l’Euphrate.
 
Le ministre turc des Affaires étrangères Mevlüt Çavuşoğlu a menacé le mois dernier de lancer un offensif contre le nord et l’est de la Syrie si une « zone de sécurité » n’était pas déclarée.
ANHA

REPONDRE AU COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici